8 octobre 2018

Pic de Cézy, 2209m, depuis le Pont du Goua.





Ce n'est pas le plus haut sommet de la vallée d'Ossau, mais le Pic de Cézy trône comme une citadelle isolée gardant l'accès au fond de la vallée. A 2209 mètres, le panorama y est splendide sur l'ensemble des sommets de la région.

Sommet souvent ignoré et relativement calme, y grimper s'apparente à une belle ascension qui, si elle n'est pas très difficile, peut s'avérer dangereuse. Le légendaire Robert Ollivier le décrit très bien: "les pics de Cézy ne sont pas tout à fait faciles". Devers pourri, caillasse glissante et passages exposés sont donc au programme.
Et pour couronner l'ascension: la vire herbeuse terminale, exposée et impressionnante, pourra donner des sueurs froides aux personnes peu habitués à ce genre d'acrobaties. A éviter par temps humide ou bouché!


                            Départ: Pont du Goua (960m). De Laruns, suivre la direction de l'Espagne. 
                                 Passer les Eaux-Chaudes puis la centrale de Miégebat. Environ 1 km après, 
                                 prendre une route secondaire qui part à gauche en descente (attention elle n'est 
                                 pas indiquée!). Suivre la route qui présente quelques gros trous, et se transforme 
                                 en piste relativement correcte (déconseillé quand même aux véhicules bas).
                                 Après quelques lacets on arrive à une bifurcation, se garer: soit en prenant à 
                                 gauche et se garer au terminus, soit en prenant à droite en se garant dans un lacet 
                                 (2 places), près des panneaux jaunes de randonnées du Pont du Goua.


                        Difficultés (voir niveaux de difficultés):
                           - Montagnard 
                           - Difficultés:
                                  - Le cheminement à partir des environs du Col de Lurdé se déroule sur
                                    des pentes exposées dans un environnement peu sain nécessitant de la 
                                    prudence. C'est à mon avis l'endroit qui craint le plus de la rando.
                                  - La vire herbeuse se passe par un sentier bien marqué qui n'est pas 
                                   difficile si les conditions sont bonnes. C'est néanmoins vertigineux et à
                                   proscrire si c'est humide ou pire, en neige!
                                 - L'accès au sommet se fait via une cheminée nécessitant les mains.

                           Durée:  
                               - 6h30 pour l'aller-retour au sommet.                                                                                                                                     
                           Dénivelé:
                                - 1250m environ.
                                

Description du parcours:
Suivre le balisage du GR10 jusqu'au plateau de Cézy. Remonter le plateau vers le nord ouest en passant devant la cabane de Cézy, et suivre toujours le balisage blanc et rouge. Quitter le sentier partant vers Lurdé pour attaquer un pierrier conduisant vers une crête menant au Pic. Passer une brèche après le pierrier où on bascule versant nord pour passer plusieurs ressauts. On rejoint la base du pic où on rebascule versant sud pour parcourir la vire herbeuse. On vient buter sous le sommet où on grimpe tout droit au sommet.
Descente par le même itinéraire.


Carte du parcours: Carte IGN Top 25 1645OT "Vignemale/Ossau/Arrens/Cauterets".




🌄🌄🌄


Panneaux de rando du Pont du Goua.Suivre la direction de Gourette en passant le Pont.



Le Soussouéou depuis le Pont du Goua.



On débute sur un large chemin empierré.



Surplombé par les murailles du Cézy, impressionnant d'ici.



Croisement du GR10, 1110 mètres. Suivre à gauche la direction de Gourette.



De nombreux lacets serrés font gagner rapidement du dénivelé pour se rapprocher des falaises.



Nouvel embranchement, toujours suivre la même direction.



En s'approchant de la sortie de la forêt la vue s'ouvre. Ici vers le Pic des Moines et le Pic de Castérau.



On vient buter sur les impressionnantes falaises lisses du Cézy, qu'on longe sur la droite.



Après un lacet on sort définitivement du bois, pour un superbe sentier en balcon avec des vues non moins superbes.



Et le Pic de Cézy apparaît aussi. Farouche d'ici aussi...



On arrive près du plateau de Cézy d'où la Petite Arcizette fait forte impression.



Plateau du Cézy qu'on va intégralement remonter.



Et le Pic de Cézy. On se demande un peu comment on arrive là haut!



Cabane du Cézy devant le Pic de Cézy.



Même photo avec les tracés: en vert la montée, et en orange la descente via un petit couloir herbeux qui est finalement plus aisé et moins risqué que la "voie normale" (voir plus loin dans le topo).



Sommet du Pic de Cézy, avec la ligne verte à flanc: c'est la vire herbeuse à emprunter!



Vue vers l'ouest et l'impressionnant Pic du Midi d'Ossau.



Le sentier est toujours balisé en blanc et rouge. On grimpe par moment assez rudement et on serpente pour se rapprocher du sommet.



Le Col de Lurdé est à droite. On quitte ici le GR pour se diriger à gauche vers le pierrier bien visible, qu'il faut traverser.




En vert le tracé pris à la montée, on traverse le pierrier en partie haute pour rejoindre une brèche. On passe alors versant nord pour rejoindre la vire herbeuse.
En orange une variante qui semble finalement préférable (pris à la descente): on traverse le pierrier en bas pour rejoindre un couloir herbeux raide mais facile pour rejoindre l'arête et en évitant ainsi la première partie en dévers délicat du versant nord.



Le sommet du Pic de Cézy.



Et la vire herbeuse.... On voit bien d'ici l'exposition, faut pas glisser!



On traverse le pierrier en partie haute donc, en suivant une bonne trace.



A partir d'ici prudence, ça commence à devenir scabreux. Suivre toujours la trace pour rejoindre la brèche qui permet de basculer versant nord.



De la brèche (2040m), la vue s'ouvre côté nord, et sur les massifs entre Aspe et Ossau.



C'est la partie qui craint le plus de la rando à mon avis. Il faut cheminer vers le sommet au plus facile, sur ce versant en dévers.



Certains pas nécessitent vraiment de la prudence. Pas de panique cependant en prenant le temps sur sol sec ça passe relativement bien.



C'est croulant, c'est pentu, c'est exposé. Bref, doucement!



On se rapproche de la base du pic d'où démarre la vire herbeuse versant sud.



Début de la vire herbeuse. C'est gazeux à souhait.



Bien tracé, la sente parcourt en fait la vire sans grande difficulté par temps sec.



La vue est magnifique depuis la vire. 



On vient buter sur le ressaut final. Un cairn est placé à la base du départ de la courte cheminée finale. S'élever alors par du bon rocher, en s'aidant des mains pour rejoindre en 3h30 le........



Sommet du Pic de Cézy (ou de Goupey), 2209m.




🌄🌄🌄



Panorama à 360°: cliquer et déplacer l'image:



Pic de Cézy, 2209m.




Pic de Cézy, 2209m.



Extraits du panorama:








Quelques gros plans:

Vers l'est et le massif de Gourette.



La pointe du Pic d'Amoulat, et les falaises de la Grande Arcizette.



Salon (2611m) et Pic de Ger, 2613m.



Géougue d'Arre, 2619m.



Moulle de Jaut, 2050m.



Au loin, un peu brumeux, Pau.



L'entrée de la valée d'Ossau, et les villages de Bielle et de Louvie-Juzion.



Mailh Massibé et Pic du Montagnon, 1973m.



Les Cinq Monts et la pointe du Pic de Gerbe, 1901m.



De la Marrère au Pic du Montagnon d'Iseye.



Pic de Sesques 2600m.



Vers le sud ouest, et la vallée d'Ossau, la vue est superbe.



Pic du Midi d'Ossau, 2884m.



Au fond, les massifs de la vallée d'Aspe dont le Pic d'Aspe.



Vers le sud: la vallée du Soussouéou, clôturée par les Pics Palas et Balaitous.



Balaitous, 3144m et Palas, 2974m.



Le Soussouéou.



Vers Estibère, Pic des Tourettes et Pic de Milhas.



Horizon....




🌄🌄🌄


Après avoir bien profité du panorama, le retour se fait par le même chemin, en environ 3h.



La désescalade initiale du sommet.



Et le retour à la vire herbeuse. Encore plus qu'à la montée, il faut y aller doucement pour ne pas glisser. Toute chute serait sans retour....




Après la vire, retour au versant nord un peu pourri pour contourner la crête.





A un petit col au milieu de la crête, côté 2060m. On est arrivé d'en face (en vert), mais on va descendre à droite dans un couloir herbeux repéré à la montée, et qui permet d'éviter la deuxième partie en devers vraiment pas terrible.



Le couloir herbeux est raide mais sans difficulté sur une sente bien marquée.



Vue sur le sommet, et notamment la vire finale, qui forme un balcon vertigineux.



On croise quelques pieds d'Edelweiss.




Au pied du couloir herbeux, on part pour traverser le pierrier à flanc, mais plus bas que ce matin.



La Petite Arcizette.



On rejoint finalement les pelouses de la montée, les difficultés sont terminées. Il ne reste plus qu'à dévaler les 1000 m de dénivelé restants jusqu'au parking.



Regard en arrière sur ce beau sommet qui se mérite.



Descente en direction de la cabane de Cézy.



Cabane de Cézy. Le temps est en train de tourner, comme c'était prévu!



Sentier en corniche au dessus du Soussouéou, avant de rentrer dans le bois.



La descente dans le bois est relativement longuette, nombreux lacets et grosse caillasse. Rester bien attentif sur les diverses bifurcations pour regagner le pont du Goua.



On a le droit à une dernière ouverture sur le sommet du Pic de Cézy, pour clôturer cette belle journée.


Retour au Pont du Goua, près de 6h30 (hors pause) plus tard.
Merci à mes compagnons du jour (voir article de Lagrole: Pic de Cézy par Lagrole) sur cette belle randonnée.

🌄🌄🌄


Tracé en relief:



3 commentaires:

  1. Aupa Jérémie
    Superbes photos et panoramiques de plus en plus esthétiques. Je suis loin de savoir faire ce genre de prouesse sur mon blog.
    Merci également pour ta compagnie enthousiaste et sportive (!) lors de cette sortie musclée ,juste avant les mauvais jours.
    J'ai mis un lien de ton article sur mon blog.
    @+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aupa Peio,
      Merci pour ta compagnie sur cette balade musclée en profitant d'une (dernière pour l'année??) très belle journée. Je t'ai posté en guest star aussi sur mon article.
      Mes amitiés à l'ours ;-)

      Supprimer
  2. Je n'y manquerai pas (pour l'Ours...)
    Sinon il devrait encore de belles journées j'espère, mais il faudra choisir des terrains moins délités...ce qui devrait être largement possible!
    @+

    RépondreSupprimer