2 novembre 2015

Punta Biosnar depuis Sioso.


   
La Punta Biosnar est une pointe de grès allongée qui plonge du Jaizkibel dans l'Océan Atlantique, c'est le point 0 des Pyrénées occidentales!
La côte reliant Hendaye à Pasaia est sauvage et rappelle certains paysages d'Ecosse, un sentier relie le phare du Cabo Higuer à la baie de Pasaia.
Pour une fois, on va commencer la randonnée par la descente pour rejoindre l'altitude zéro des randonneurs: le niveau de la mer. Une petite boucle facile permettra de remonter l'autre vallon pour rejoindre le parking.


                        Départ: Lieu dit Sioso. Depuis la frontière, passer Irun en prenant la direction 
                             de l'aéroport, le longer jusqu'à arriver à l'entrée d'Hondarribia. Au rond point 
                             prendre à gauche en suivant "Jaizkibel - Guadalupe". La route grimpe en 
                             lacets et passe devant le sanctuaire de Guadalupe. Environ 2 km après, se 
                             garer à l'entrée d'une piste forestière (roue de meule en pierre et barrière 
                             canadienne).

                        Difficulté (voir niveaux de difficultés)
                             - Promeneur
                                   Aucune difficulté.
                           Durée
                                - 2 heures.

                           Dénivelé:
                               - 300 m.

Carte du parcours:


J'en profite pour lancer un coup de gueule, je commence à en avoir ras la casquette de pas pouvoir marcher tranquille dans la nature sans entendre des coups de fusil partout. J'ai rien contre les chasseurs dans l'absolu, dans certaines régions il y a 2 voire 3 jours de chasse par semaine. Mais ici au Pays Basque, à partir de septembre, c'est autorisé tout le temps!
Et donc il y en a PARTOUT et TOUS les jours!
Du coup je passe mes randos à baisser la tête dès qu'un oiseau décolle près de moi et à faire le plus de bruit possible pour éviter de me prendre du plomb dans la courge. On compterait environ une trentaine de mort par an par accidents de chasse en France, et pas que des chasseurs.
J'ai discuté avec un chasseur qui me disait "la montagne est à tout le monde". Je suis bien d'accord, sauf que moi je me trimbale pas avec un fusil chargé à 1m50 des sentiers de Grande Randonnée, je trouve ça fou! Les chasseurs vont rétorquer que je n'ai qu'à pas aller marcher quand il y a la chasse.
Mais il y a tout le temps la chasse, et partout!! J'envie mes collègues randonneurs qui habitent près du Parc National, ils n'ont pas ce problème.
Bref, refermons la parenthèse et passons à cette belle petite boucle qui sera très agréable à refaire hors période de tir à vue!



Début et parking.


Suivre la piste pendant 250 m, jusqu'à une bifurcation. Laisser la piste qui descend à droite, c'est le chemin du retour! Continuer dans un petit sous bois de pins jusqu'à une autre bifurcation.


La Punta Biosnar est visible tout en contrebas.



La betizu est bien présente sur les flancs du Jaizkibel.



On chemine sur une piste forestière bien agréable.



L'embranchement, il suffit de prendre directement la croupe herbeuse vers la mer.



Le chemin est inratable, dans un paysage de lande maritime.



On arrive sur une falaise dominant la Punta Biosnar, en 30 minutes.



La Côte vers Bilbao, le massif rocheux d'Erlo (1206m) à gauche.



Sur la Punta Biosnar.



L'océan et les vents ont sculpté des formes fantasmagoriques dans la roche.



Punta Biosnar, altitude zéro, les Pyrénées plongent ici dans l'Océan.



Prudence sur la Punta, la roche est glissante et il y a quelques belles fissures.



Une croix commémorative.




Remonter de la Punta et prendre vers le nord le sentier qui part au dessus de la falaise.



Le sentier passe à flanc, on arrive à une petite crique de galets.



Le sentier, bien tracé, surplombe de superbes paysages.



Un passage un peu exposé mais aucune difficulté, en plus il y a même une main courante, on est sur une ballade familiale.





Passer la petite crique et continuer sur le sentier qui longe la côte pour remonter de l'autre côté. Ne pas louper la bifurcation sur la droite en Y, au niveau d'une plaque de rochers.


Ne pas se laisser influencer par la croix blanche et rouge, en effet on quitte le sentier du GR.



Regard en arrière vers la Punta Biosnar.



Un vol de palombes. Accompagné du feu nourri de mes amis du jour....



Suivre la bonne piste qui remonte par plusieurs lacets jusqu'à l'intersection croisée au départ.



On passe dans des bois de pins où racines et rochers s’entremêlent.



Intersection, prendre à gauche pour retrouver le parking.


Boucle très courte et sans difficulté tournée vers l'océan.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire