17 octobre 2015

La Rhune (Larrun) 905m, depuis Sare






Après avoir arpenté la Rhune par la voie "classique" depuis Ascain, par le chemin vert depuis Saint-Ignace, puis par la Petite Rhune depuis Olhette, partons cette fois du village de Sare.
Ce versant est sans doute le plus sauvage, et le moins fréquenté, même si le GR10 part de Sare pour rejoindre le Col des Trois Fontaines.
On va justement prendre un autre chemin pour réaliser cette boucle passant par la brèche d'Athekaleun pour accéder au plateau sommital en évitant les foules.

Après moins de 3 heures d'une ascension variée, on débouche au sommet de la Rhune, 905m au dessus de l'Océan Atlantique, et dont la vue n'est plus à vanter. Je me répète à chaque article, mais le panorama est vraiment à la hauteur de sa réputation, on passe en un coup d’œil de l'océan aux 3000 des Pyrénées!

                        Départ: Le départ de Sare est possible (cela permet de visiter ce charmant 
                             village pour ceux qui ne connaissent pas). Sinon, pour éviter une bonne 
                             portion de route: contourner Sare par l'ouest (direction "Vera"). Après une
                             portion où les deux voies sont séparées par des arbres, prendre la deuxième à
                             droite. Se garer près du petit pont.

                        Difficulté (voir niveaux de difficultés)
                             - Randonneur pour la boucle classique, aucune difficulté.
                             - Randonneur expérimenté si vous passez par la crête d'Athekaleun (hors
                                sentier, à éviter si temps humide, des petites zones exposées sur rochers 
                                glissants), cette portion est évitable facilement en récupérant le sentier qui 
                                monte d'Olhain.       

                           Durée
                                - 4 heures 30 pauses comprises.

                           Dénivelé:
                               - 860m

Carte du parcours:


Le petit pont du départ, le traverser et prendre à droite la route pour quelques centaines de mètres. Après une maison prendre à droite un chemin sous des châtaigniers qui monte pour rejoindre une autre route.



Vue vers Athekaleun dans le soleil levant, la journée s'annonce bien!



On rejoint le GR10, prendre à droite (à gauche la route du retour).



Suivre la route dans quelques virages, puis prendre la piste qui part plein ouest entre 2 clôtures.


On chemine sur une petite sente dans le bois parfois boueux. On rejoint une grosse piste caillouteuse balisée en jaune, prendre à gauche en montant.
On parvient à un carrefour de plusieurs pistes le long d'une cloture, avec une borde sous des arbres.Les pistes tout droit emmène au Col de Saint Ignace.
Prendre tout de suite à gauche en épingle un chemin qui monte.

Prendre à gauche le premier chemin. A noter que c'est balisé en jaune "de col en col", on va suivre ce balisage jusqu'à la brèche.



Suivre la crête sur un bon chemin sans difficulté même si ça commence à bien grimper.



Vers le sud, les ruines de la Chapelle d'Olhain, but d'une petite marche sympa et très facile: Chapelle Olhain.



Derrière moi, le soleil prend de la hauteur, une brume matinale sur le Xareta.



On chemine dans les roches de grès rose typique du massif.



Continuer à suivre le chemin toujours tout droit!



Vers l'arrière, la crête qu'on a parcouru depuis Sare.



1 heure plus tard, le sommet de Larrun se dévoile.



Ainsi que la côte et la baie de Saint-Jean-de-Luz (Donibane Lohizune)



Gros plan sur la brèche d'Athekaleun (en plein milieu) où on va passer tout à l'heure.



Continuer sur le chemin principal, on rejoint la voie ferrée du Petit Train de la Rhune (lien vers le site) qu'on va suivre un bon quart d'heure sur du plat.



Suivre la voie ferrée. Inutile de le préciser, soyez vigilant avec le passage du train, même si on entend les motrices de trèèèès loin et que le train va à 9 km/h de moyenne, restez bien sur le côté de la voie.



Le Petit Train devant le sommet.



On suit la voie ferrée sur le plateau d'Altxanga, jusqu'à rejoindre le Col des Trois Fontaines en bordure d'un petit bois.



Col Est des Trois Fontaines, prendre à gauche la sente qui va monter raidement jusqu'à Athekaleun.



Borne au col des 3 Fontaines, suivre "de col en col".



Le sentier part à l'opposé du sommet vers la brèche d'Athekaleun.



La portion de voie qu'on a longée tout à l'heure.



Le bourg de Sare.



On débouche à la brèche d'Athekaleun après environ 1h45 de marche.
De là deux solutions:
- passer le brèche, descendre de quelques centaines de mètres, et prendre à droite le bon sentier qui monte vers le plateau terminal. Aucune difficulté mais rajoute du dénivelé (moins de 100m) et la pente est assez pénible pour rejoindre le plateau.
- juste avant la brèche, prendre à droite la sente qui part pour passer directement par la crête. Sans être difficile il y a quelques ressauts rocheux à passer sur les blocs de poudingues, assez glissants. Ce tronçon est hors sentier.

Les deux tracés se rejoignent au lieu dit fontaine d'Urkila, zone humide type tourbière plutôt qu'une fontaine.

Brèche Athekaleun, vue côté espagnol.



Le sentier à prendre pour passer par la crête.



Cela ouvre de belles vues entre les poudingues.



Le passage par la crête n'est pas difficile et se faufile le plus souvent entre les gros blocs.



On débouche rapidement (15 minutes) sur le plateau terminal de la Rhune.



Vers l'Est, le Pic d'Anie, 2504m.



Axuria, ou Pena Plata en espagnol, tire son nom des plaques de roches qui scintillent au soleil.

On atteint le sommet de la Rhune, 905m, en 2h30 depuis la voiture. La vue est superbe et panoramique sur 360°.


Saint-Jean-de-Luz.



Côté espagnol où les nuages sont pour une fois!



La Petite Rhune et son impressionnant cairn, devant le col d'Ibardin.



Le lac de Saint-Pée (Aintzira).



Panorama côté Est:














Panorama Côte Basque:








Brume.



Penas de Haya, ou Aiako Harria.



Gros plan: à gauche le Chateau d'Abbadia, à droite la baie de Loya.



Le fort de Socoa, Zokoako gotolekua.




Le sommet et la crête sont survolés par de nombreux vautours.



Pour le retour, retraverser tout le plateau jusqu'à la fontaine Urkila. Suivre le sentier qui descend versant sud d'Athekaleun, en suivant de nouveau le balisage jaune.



Tous les sentiers qui serpentent à flanc du plateau de Fage, (ou Fago sur la carte IGN) ramènent vers Sare, donc pas de risque de se perdre si vous ratez la bifurcation que j'ai prise (vous n'aurez alors qu'à suivre le balisage jaune jusqu'à Sare). J'ai privilégié un petit sentier qui part rapidement à gauche durant la descente pour éviter au maximum les sentiers balisés.


Prendre à gauche au niveau d'une petite borde en ruine (altitude 564m).



Après avoir traversé un petit ruisseau, la pente descend franchement et rejoint un carrefour de 4 sentiers, prendre à gauche et traverser tout de suite de nouveau le ruisseau.



On va suivre à flanc le sentier et replonger ensuite raidement vers le quartier de Sare du départ. La descente se fait avec une superbe vue sur le Xareta et les sommets du Bastan.





Le sentier est bien tracé. Prudence cependant, certains passages sont en descente sur de la roche très polie et glissante, risqué si c'est humide!



Session vautours.





Toujours suivre la piste principale, on rejoint une petite route, prendre à gauche en descente.
Après 2 virages, prendre un bon chemin sur la gauche dans un virage, et passer à gué un ruisseau.



Continuer à suivre ce chemin qui remonte un peu et rejoint une route en impasse. Suivre cette route qui va rejoindre le GR10 et la route rejointe ce matin.

Prendre à droite à ce carrefour pour retrouver le chemin sous les chataigniers de ce matin, puis le parking.



On retrouve le petit pont 4h30 plus tard. Une belle boucle pour accéder au plus beau des panoramas sur la Côte Basque. Les sentiers proposés permettent de varier les paysages et d'éviter les tracés sur fréquentés.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire