23 février 2017

Pic de Bergons (2068m) en raquettes.


Le Pic de Bergons est un superbe belvédère sur les vallées de Luz-Saint-Sauveur et de Gèdre. Malgré son altitude modeste, 2068m, son caractère excentré le situe également dans l'axe du cirque de Gavarnie.
L'ascension en hivernale se fait par la face Nord qui garde bien la neige.

Si l'ascension en elle-même ne présente pas de difficulté en absence de neige, elle est bien plus sérieuse en hivernale, surtout selon les conditions de neige.
La partie la plus à risque est la portion qui rejoint la crête nord du Bergons, certaines pentes sont très raides et il faut essayer de rejoindre la crête assez rapidement après la dernière grange plutôt que d'essayer de suivre l'itinéraire d'été (traversées à flanc en fort devers).
Une autre solution serait de faire l'ascension par la voie qu'on a prise pour descendre, en rejoignant la cabane de Bachebirou, les pentes semblaient moins fortes.

                        Départ: Après le virage à gauche dans le centre de Luz, prendre à droite 
                            (panneau "Astès"), rejoindre le hameau d'Astès, poursuivre la piste après le 
                            hameau, se garer dans un des espaces dispo dans un des virages, plus ou moins 
                            haut selon les conditions d'enneigement.

                        Difficultés (voir niveaux de difficultés)
                         - Randonneur Experimenté
                         - Comme toute sortie hivernale, nécessite de bien connaitre le cheminement en 
                           hiver en montagne et d'adapter le tracé aux conditions.
                         - Balisage jaune jusqu'au sommet (c'est le balisage de l'itinéraire d'été).

                           Durée:  
                                - 5h30 (sans les pauses).

                           Dénivelé:
                                - 1000 mètres.
                                - Marche de 9 km. 
                                                      

Carte du parcours: 



Du parking, suivre la piste en lacets.



On coupe les lacets par des sentiers balisés.



Le soleil est voilé derrière le Mont Arrouy. La brume ne se lèvera pas de la journée, malgré les prévisions météo qui nous donnaient du grand soleil....



Entre les cairns et le balisage, impossible de se perdre en été! On coupe la piste plusieurs fois.



La vallée de Luz Saint Sauveur dans la brume, avec la Soum de Nère en face.



On rejoint un plateau avec de nombreuses fermes, et la neige fait son apparition, vers 1400m.



Suivre le balisage à la lisière d'un petit bois pour rejoindre les granges du plateau supérieur.




Certaines pentes sont un peu en dévers.



Le sommet du Bergons apparaît, avec à sa droite la crête qu'on va rejoindre, contrairement à l'itinéraire d'été qui rejoint à flanc la cabane de Bachebirou.







Une cabane bien ensevelie au Barradé.



On voit la cabane de Bachebirou sur la crête, on y passera tout à l'heure à la descente.



Certaines portions sont en fort dévers et je vous conseille de rejoindre rapidement la crête sur la droite par les pentes les moins fortes, sinon vous allez, comme nous, vous retrouver en difficulté pour accéder à la crête.



On rejoint la crête nord vers 1850m, le plus dur est fait, il n'y a plus qu'à remonter jusqu'au sommet.



La pente terminale est quand même soutenue, et la neige cet hiver est toujours aussi pénible et fatigante! On rejoint néanmoins en 3 heures le.....



Sommet du Pic de Bergons, 2068m.


Normalement la vue est magnifique sur les vallées et sur le Cirque de Gavarnie.. Aujourd'hui on ne verra rien de tout cela!

La vue est bouchée, ce n'est pas le temps clair prévu.. vers le Cumiadères.



Pic de Létious, 2589m, et Cumiadères, 2623m.



Le Mount Agut, 2157m.



La cabane de Bachebirou, qu'on va rejoindre pour déjeuner.



Redescendre la crête Est sans difficulté pour rejoindre la cabane.



Vue vers Gavarnie......



Cabane de Bachebirou.



Pour la descente on a opté, avec les crampons, pour une descente dans le vallon directement vers les granges du plateau.




On rejoint assez rapidement le plateau et le chemin de montée. Il ne reste qu'à rejoindre le parking.



Vue sur Luz-Saint-Sauveur et le château Saint-Marie.



Cela ne s'est pas levé de la journée..



Ascension d'un classique hivernal de la vallée des Gaves. Le panorama est réputé mais n'était pas à la hauteur aujourd'hui, ce sera l'occasion s'un prochaine visite!




2 commentaires:

  1. Tiens c'était donc bien l'Arrouy, mais l'Arrouy d'ou ??? Et vous pas trop rouillé avec ce temps ???

    RépondreSupprimer
  2. L'Arrouy? Mais quel Arrouy? Et il a fait très beau sur cette sortie ;)

    RépondreSupprimer