26 février 2017

Pic entre les Ports (2476m), Pic de Tentes (2322m) et Pic de la Pahule (2292m) depuis les Especières.


Magnifique randonnée hivernale sur les hauteurs de Gavarnie.
La boucle passe par trois sommets (Pic entre les Ports, Pic de Tentes et Pic de la Pahule), permettant ainsi de moduler la boucle selon le niveau des marcheurs et la forme du jour.

Ainsi, si le Pic de Tentes ne présente aucune difficulté, la montée au Pic de la Pahule est déjà plus sérieuse (dernière pente bien raide). Quand au Pic entre les Ports, son ascension peut se révéler délicate selon les conditions, car une étroite crête conduit jusqu'au sommet et elle peut être dangereuse si la neige est gelée ou si, comme aujourd'hui, le vent souffle fort.

On croise régulièrement les pistes de ski de la station des Especières, mais cela ne doit pas vous décourager d'entreprendre cette randonnée car le panorama depuis les sommets est vraiment superbe, notamment sur le Cirque de Gavarnie et ses mythiques sommets.

                        Départ: Parking de la station de ski de Gavarnie-les Especières. A l'entrée de 
                             Gavarnie, prendre à droite direction la station. Se garer sur le parking. On 
                             démarre le long de la piste bleue "les Iris".

                        Difficultés (voir niveaux de difficultés)
                           Comme toute sortie hivernale, nécessite de bien connaitre le cheminement en 
                           hiver en montagne et d'adapter le tracé aux conditions.

                     Pour la boucle complète:
                         - Randonneur Expérimenté
                         - Crête du Pic entre les Ports étroite et exposée.
                         - Pente finale de la Pahule vraiment raide, déconseillée si la neige est pourrie.

                     Pour le Col des Tentes en aller retour:
                        - Marcheur

                     Pour le Pic des Tentes en aller retour (sans passer par le Pic entre les Ports):
                        - Marcheur


                           Durée:  
                                - 5h (sans les pauses) pour la boucle complète.
                                - 2h pour le Col de Tentes
                                - 2h30 pour le Pic de Tentes.

                           Dénivelé:
                                - 900 mètres et 11 km pour la boucle complète.
                                - 500 mètres pour le Pic de Tentes. 
                                                      

Carte du parcours: il est ainsi possible de faire l'aller retour au col de Tentes ou encore au Pic de Tentes, ce qui permet de profiter d'un beau panorama sans aucune difficulté. Pour la descente, on est descendu à pleine pente depuis la Pahule (raide et assez dangereux), mais vous pouvez suivre la piste rouge de ski qui rejoint la station.

Visorando


Du parking de la station, partir vers l'ouest en suivant la piste bleue des Iris. Partir de bonne heure permet de cheminer tranquillement avant l'ouverture des pistes.



Marchez bien sur le côté des pistes pour ne pas ruiner le damage.



Le soleil se lève derrière le Pic de la Pahule.



Au bout de la piste des Iris, tourner à droite pour passer devant le départ du télésiège "Pic de Tentes".



Contourner le lac artificiel et grimper à gauche en suivant la piste "Les Bronzés" (ça ne s'invente pas..!).



La piste nous emmène sur le plateau de Saint André, où la vue est déjà très sympathique, notamment sur l'imposante face nord du Taillon.



La pente qui nous mènera vers le Pic entre les Ports, dont la pointe est seulement un avant sommet.



La massive face nord du Pic du Taillon, 3144m, un "3000" sans grande difficulté en été (Topo Taillon).



Suivre le plateau jusqu'à croiser la ligne haute tension. S’élever alors sur les croupes neigeuses jusqu'au pied du Pic entre les Ports.



Le Casque du Marboré (3006m) au dessus du Col des Sarradets.



Suivre les traces (il y a du passage dans le secteur) pour rejoindre la crête du Col de Tentes.




On rejoint la base du Pic entre les Ports, près du Col de Tentes. D'ici, les marcheurs pourront:
- revenir par le même itinéraire
- ou partir à gauche (Est) vers le Pic de Tentes.


Pour les randonneurs EXP, voilà ce qui nous attend: le Pic entre les Ports.



Monter à pleine pente par la crête, certaines portions sont assez relevées, les crampons sont souvent utiles.



On rejoint la pointe (2454m) qui n'est qu'un avant sommet, le sommet est là-bas au bout de cette belle crête.



Sans être très difficile, elle est assez étroite par endroits, et bien exposée. A éviter si la neige est glacée. Aujourd'hui le vent important sur la crête a compliqué un peu les choses, mais en avançant prudemment c'est passé.



Sommet du Pic entre les Ports, 2476m. Compter 2h30 pour rejoindre le sommet.


Très beau panorama, avec notamment une belle ouverture sur les sommets espagnols.

PANORAMA PIC ENTRE LES PORTS A 360°  (cliquer sur le lien)
PANORAMA A 360° AVEC LES NOMS (cliquer sur le lien)


Extraits du panorama (cliquer sur les photos):

Vers le Nord-Est:


Vers le Sud-Est:


Vers le Sud et l'ouest:



Le Piméné, 2801m, superbe ascension faite cet été (Topo Piméné).



Vue vers le massif du Néouvielle.



Le Pic de Campbieil, 3173m, également gravi cet été (Topo Campbieil par l'Estaragne).



Pic Long, 3192m.



Le Pic de Néouvielle, 3091m.



Vue en contrebas sur la suite de la journée: Col de Tentes, Pic de Tentes et Pic de la Pahule.



Pic de Gerbats, 2904m.



Pena de Otal, 2705m.



La Tendenera, 2845m.



Vers le Garmo Negro, 3064m.



La vue porte jusqu'au massif enneigé de Moncayo, près de Saragosse!



Retour au Col de Tentes par le même chemin, via cette superbe crête, toujours avec grande prudence.



Descendre tranquillement jusqu'au Col de Tentes.



Puis poursuivre tout droit pour grimper au petit pic en face: le Pic de Tentes.



La route menant au Port de Boucharo est complètement invisible sous la neige.



Poursuivre à pleine pente vers le Pic de Tentes, montée sans difficulté (+110m de denivelé depuis le Col).



Sommet du Pic de Tentes, 2322m, où vous serez rarement seul. Le vue est très intéressante, même si moins complète que celle des deux autres pics du jour.



La vue sur le Cirque de Gavarnie, notamment le Marboré et les Pics de la Cascade.



Derrière nous vers le Pic entre les Ports, d'où on vient.



La brèche de Roland, 2807m.



Les marcheurs pourront rentrer par le même chemin. Pour les autres, poursuivre le long d'une belle crête vers le Pic de la Pahule.



Dernière pente vers le Pic de la Pahule, dont la partie centrale est vraiment redressée et pourrait s'avérer dangereuse si vous êtes mal équipé, les crampons sont indispensables si la neige est dure.



Sommet du Pic de la Pahule, 2292m.



Le panorama est splendide, notamment sur le Cirque de Gavarnie, et sur le massif du Vignemale.

PANORAMA PIC DE PAHULE A 360° (cliquer sur le lien)
PANORAMA PIC DE PAHULE AVEC LES NOMS (cliquer sur le lien)


Extraits du panorama (cliquer sur les photos!):

Vers l'Est:





















Vers le Sud:





Vers l'Ouest:


Vers le Nord:




Vue magnifique sur le Cirque de Gavarnie.



L’Hôtellerie du Cirque, 700 mètres en contrebas.



Le Casque du Marboré, 3006m.



La Tour du Marboré, 3009m.



Piméné, 2801m.



Le Taillon, 3144m, et le Gabiétous Oriental, 3031m.



Vue superbe sur le massif du Vignemale!



Montferrat, 3219m, Pique Longue, 3298m, Pointe Chausenque, 3204m, Petit Vignemale, 3032m.


La pointe du Malh Arrouy, 2865m.



Le refuge des Espuguettes, 2030m, sur le versant ouest du Piméné.



Vue plongeante sur la vallée de Gédre.



Plateau de Saugué.



On ne s'en lasse pas!



La verticalité du Pic de Marboré.



Et ses plissements rocheux caractéristiques.



Avec ce beau soleil.




Les Astazous.



Panorama complet de Gavarnie.



On surplombe le parking de la station de près de 450 mètres.



D'ici, on voit le tracé de toute la rando d’aujourd’hui.


Pour la descente, rejoindre le pied du Pic de la Pahule. Ensuite on est descendu à pleine pente au plus facile avec les crampons, mais la pente est forte.
Il est plus prudent de descendre en rejoignant le télésiège et en suivant la piste rouge jusqu'à la station.





Ça descend fort mais en prenant le temps ça passe.



Des barres rocheuses sont à éviter, elles sont signalées.



La descente en ligne droite a l'avantage d'être rapide, et on rejoint la station en 20 minutes depuis la Pahule, 5 heures (sans les pauses) pour la boucle complète.



Très belle sortie hivernale, dans un cadre grandiose. Le cheminement le long des pistes de ski n'enlève finalement rien à la beauté des paysages traversés, et on termine avec une vue imprenable sur le Cirque de Gavarnie depuis le Pic de la Pahule.





4 commentaires:

  1. Tu commences à avoir des accents marianesques ... On ne s'en lasse pas de nos belles Pyrénées qu'on dirait des photos de carte postale

    RépondreSupprimer
  2. Evidemment qu'il y a des belles photos j'ai pas mis celles avec ta tête dessus ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Merci pour ce magnifique reportage.

    Serait-il possible d'utiliser (sans aucune fin commerciale) la photo avec un pylône électrique: https://1.bp.blogspot.com/-ru8sIw4qTuU/WLHyqK9lq6I/AAAAAAAAF28/czWPDsiRli0iRYNp6sjFkMPkaIgtAthdACLcB/s1600/DSC_0429.JPG

    Ceci pour un blog (http://autopistaelectricano.blogspot.com/) opposé aux nouveaux projets de ligne électrique THT par les Pyrénées (Navarra et Aragon): http://autopistaelectricano.blogspot.com/2018/07/nota-de-prensa-de-la-red-de-apoyo-mutuo.html

    Salutations,
    Réseau de Soutien Mutuel en Réponse aux Mégaprojets Energétiques
    http://autopistaelectricano.blogspot.com.es
    redapoyopirineo@gmail.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire, pas de souci je vous autorise à prendre cette image. Je vous remercie d'avoir demandé avant de la faire!
      Cordialement

      Supprimer