5 mars 2017

Les barthes d'Etchepette.


Les barthes sont des zones humides et marécageuses typiques des bords de l'Adour, que ce soit dans les Landes ou au Pays Basque.
La boucle d'aujourd'hui permet de traverser les barthes d'Etchepette, près de Urt. Selon les périodes, la végétation luxuriante et la faune (surtout oiseaux) peut rendre cette marche assez dépaysante.

                        Départ: Port de Urt. Depuis l'A64, sortir à "Urt), rejoindre le bourg, le 
                             traverser par la direction "Port". Traverser la voie ferrée et se garer sur le 
                             parking au bord de l'Adour.

                        Difficultés (voir niveaux de difficultés)
                           Promeneur, aucune difficulté.
                     
                           Durée:  
                                - 2h pour la boucle.

                           Dénivelé:
                                - 0m. 
                                                      

Carte du parcours:



Du port, partir dos à l'Adour, passer devant l'auberge La Galupe".



Traverser la voie de chemin de fer, puis prendre à droite la route "du Pied de Vigne".



Suivre la route puis la piste, qui passe près de quelques maisons avant de rentrer dans les barthes.



On passe près d'un petit étang qu'on peut longer en traversant le fossé. Selon la saison on peut apercevoir des oiseaux notamment migrateurs.




Continuer la piste tout droit pour déboucher sur une piste longeant la rivière Ardanavy. Prendre à droite.



On passe de petits ponts par dessus les bras de la rivière.



On passe le long de très beaux platanes tétards.



On croise là aussi de nombreux oiseaux dont des échassiers.



Passer sous la voie ferrée, et juste avant la maison Istiahiau (Gite de France), prendre à droite la route qui part plein Est.



Ici aussi de beaux platanes tétards.



Traverser D 261 et prendre en face, passer une barrière en bois.



On rejoint le chemin de halage en bord d'Adour. Il ne reste plus qu'à rejoindre le port.



Un exemplaire de roue qui servait à remonter les filets de pêche. L'Adour a toujours été un haut lieu de pêche.



La largeur de l'Adour, avec le Château de Montpellier sur la berge opposée.



Ce château du XVIIIème a appartenu à la famille De Roll Montpellier, riches négociants bayonnais.



On retrouve le minuscule port d'Urt et le parking, environ 2 heures plus tard. 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire