20 août 2017

Soum de Nere, 2394m.



Continuons l'exploration des sommets autour de la Vallée des Gaves et de Luz-Saint-Sauveur. Après le Pic de Bergons cet hiver, puis le Pic de Viscos et le Soum d'Arriou-Né, direction le Soum de Nere.

Modeste sommet de 2394m, le Soum de Nere est néanmoins un superbe belvédère sur les grands sommets de la chaîne, du Balaitous au Néouvielle, et sur Gavarnie. Quand le sommet est dégagé...
Le cheminement, assez peu parcouru, est varié, et se termine par une belle crête rocheuse, pour offrir une vue plongeante sur la vallée de Luz à ses pieds.


                        Départ: Granges de Boussie. De Luz, prendre la direction de Barèges. 
                             Tourner à gauche vers le hameau de Sers. Traverser le hameau en prenant en 
                             épingle à droite dans le centre et suivre la route qui en sort. Ensuite, suivre la 
                             route pastorale qui se transforme en piste carrossable, et qui monte en longs 
                             lacets, en laissant les pistes secondaires. Se garer soit au terminus si votre 
                             véhicule le permet (pour ma part je n'ai pas pu accéder au terminus avec la 
                             pente et les gravillons humides), sinon se garer avant sans gêner la circulation 
                             vers 1450m.
                        Difficultés (voir niveaux de difficultés):
                            - Randonneur Expérimenté.
                            - Cheminement très simple jusqu'au col de la Coume de Port.
                            - Crête d'Aulian et du Soum de Nere sans grande difficulté, mais quelques 
                            zones bien exposées et raides.
                                               
                           Durée:  
                                - 4(sans les pauses).
                                                                                      
                           Dénivelé:
                                - 1000m environ. 
                                

Carte du parcours:

Visorando


🌄🌄🌄


Du départ, vue déjà belle vers les Pène Taillade et la Pène Det Pourri, qui va nous surplomber toute la journée.




Suivre la piste jusqu'à son terminus, aux granges de Boussie.




Terminus de la piste, 4-5 places pour se garer et départ du sentier. La piste est assez bonne mais avec des ornières et surtout des zones boueuses glissantes qui m'ont fait de belles frayeurs et m'ont conduites à me garer bien plus bas.



Le sentier est indiqué et balisé (jaune) jusqu'au Col de la Coume de Port.




Belle vue derrière moi vers le sud, avec le Pic d'Ayré (2416m) et le massif du Néouvielle.



On passe une clôture électrique (bien la refermer) pour poursuivre à flanc.



Le sentier traverse de belles bruyères en filant plein nord, pour contourner le massif vers la cabane d'Arbéouse.




Sentier bien tracé et très agréable.




Joubarbe en fleur.



Joli papillon.



A l'horizon, les sommets se dévoilent progressivement, ici le Pic de Néouvielle, 3091m.



Et vers Gavarnie, avec le Cilindro du Marboré, 3335m, et le Marboré, 3248m. Au premier plan le bâtiment au sommet de l'usine de Pragnères.



Taillon, 3144m.



La vue vers les sommets de Gavarnie, du Mont Perdu à la Brèche de Roland. Profitons-en, je ne les verrais pas du sommet!



On passe devant la Cabane d'Arbéouse, 1782m, équipée d'une zone de couchage et d'un foyer.



Cabane d'Arbéouse, avec tout au fond la pointe du sommet du Soum de Nère.



Continuer sur le sentier principal. On débouche avec une belle vue sur la suite de la matinée: le Soum de Nere à gauche, et avant lui, le Col de Coum de Port à droite.



Derrière moi, beau cirque ceinturé par les Pène Taillade et le Pène Det Pourri.



On suit une sente balisée sans difficulté jusqu'au col de la Coume de Port.



Très belle vue sur le Pic de Néouvielle, 3091m, beau souvenir de 2015 (Topo Néouvielle), les Trois Conseillers et le Turon du Néouvielle tout à droite.



On passe près de ruines de cabanes, continuer sur le sentier.



La Coume de Port, itinéraire d'ascension du Soum de Nere en hiver. On peut y passer aussi en été, même si c'est assez raide. Le sommet est à gauche, à droite, la belle crête d'Aulian qu'on va parcourir.



Sommet du Soum de Nere, complètement dégagé! Difficile de croire que dans une heure au sommet je serais dans la purée de poix!



Crête d'Aulian.



Poursuivre le sentier pour rejoindre le Col de la Coume de Port, 2116m. Prendre à toute pente dans l'herbe vers la crête d'Aulian.



Pour rejoindre la crête, c'est très raide! Mais sans risque si l'herbe est sèche.



Plus on monte, plus on surplombe l'itinéraire d’aujourd’hui, on a remonté cette belle petite vallée.



Le sommet se rapproche, tout comme ce gros paquet de nuages bas....



La crête d'Aulian nécessite de poser les mains pour certains passages.




Depuis la crête, la vue s'ouvre sur les Pyrénées vers l'ouest. Enfin normalement. Là c'est bouché sur l'ensemble des massifs.



On rejoint le point culminant de la crête d'Aulian, 2350m, en 2 heures depuis le parking.



J'ai fait des panoramiques d'ici, sentant bien que depuis le sommet ce serait compliqué....


🌄🌄🌄
PANORAMA A 360° (cliquer sur le lien pour voir le panorama)
🌄🌄🌄



Extraits du panorama:








La fin de la crête d'Aulian, la petite brèche à passer, puis la crête terminale du Soum de Nere, qui peut être assez impressionnante d'ici.



Vue vers Argelès-Gazost.




Vers la vallée de Gèdre - Gavarnie. Tout au fond le massif du Mont Perdu.



Le village de Viscos.



Argelès-Gazost.



Seul le massif de l'Ardiden arrive à émerger des nuages bas.



Pic d'Ardiden, 2988m.



Barbe de Bouc et Pic de Chanchou.



Sassis, 1600m en contrebas.



Viscos village et Pic de Viscos, 2141m.



Mont Perdu, 3355m et Cilindro, 3335m.



Station de Luz-Ardiden, Aulian à gauche, Béderet à droite.




Retour à la rando, avec la suite du parcours: suivre la crête au plus près pour rejoindre le sommet.





On passe au dessus de la Coume de Port, par où on peut monter. C'est quand même assez raide...



Une sente, parfois bien exposée, suit la crête en général au plus facile. Nécessité de mettre les mains sur quelques pas.



La première partie, plus raide, passée, la pente s'assagit.




On rejoint le sommet du Soum de Nere, 2394m, en environ 2h30. Pile dans les nuages!




Vers le nord c'est plus dégagé.



Sazos.




Pic de Viscos, 2141m, belle ascension depuis Luz-Ardiden (Topo Viscos)



Bourg de Saint-Sauveur.



Joubarbe.



Du sommet, vers Argelès-Gazost.



La vue du sommet étant presque complétement bouchée, notamment vers le sud, j'ai rapidement pris le chemin du retour.
Retour par le même tracé.


La crête d'Aulian où on va repasser.




Comme toujours, prudence à la descente, c'est plus à risque de glissade.



D'autant que certaines zones sont exposées avec plus de 1000 mètres de chute si glissade..



La cabane du Boussu, 1630m, juste en face, point de passage pour l'ascension du Viscos depuis le village (Topo cabane Boussu).



Vue en arrière vers cette belle crête du Soum de Nere.



Et vers le nord vers le massif du Soum Arrouy et du Léviste.




Plus je descends, plus la vue se dégage, les nuages étant restés accrochés au sommet. Ici vers le Col du Tourmalet.



Soum Arrouy, Soum de Lascours.



On voit bien les nuages accrochés au massif!



Redescente de la crête d'Aulian, vers le Col de la Coume de Port.



Belle vue sur le massif du Néouvielle.



Pic Long, 3192m.



Pic de Néouvielle, 3091m.



Descendre prudemment la pente herbeuse à partir de la crête d'Aulian.



Col de la Coume de Port, les difficultés sont terminées, il ne reste qu'à suivre le sentier.



On repasse les cabanes en ruines (source d'eau).



Magnifique Néouvielle.



Turon du Néouvielle, 3032m.



Sente sans difficulté..



Mais avec un très beau panorama.



Les myrtilles sont mures!



Cabane d'Arbéouse devant le massif du Néouvielle.



Le massif de Gavarnie, que je n'ai pas pu voir du sommet.. Du Mont Perdu au Taillon.



Pic d'Ayré, 2416m, qui sera surement l'objet d'un visite prochaine.




La descente offre de magnifiques paysages. 



Entre rochers et bruyères.



Et le Néouvielle qu'on ne perd pas de vue.


Retour à la voiture après environ 4 heures de marche. Modeste sommet mais belle sortie, le panorama est très beau tout azimut. Dommage que je n'ai pu en profiter depuis le sommet.






2 commentaires:

  1. Belle rando comme je les aime.
    De passage récent en touriste dans cette région dont j'en ferai bien mon terrain de jeu (l'actuel est dans les Alpes du sud, 04 et 06)

    RépondreSupprimer
  2. Merci Klodio, j'imagine qu'il y a de quoi faire dans ces deux départements!! Je suis passé sur ta page FB, tu fais de belles photos.

    A plus

    RépondreSupprimer