8 janvier 2019

Pic de Montious, 2171m, en boucle par le lac des Bordères.






Belle randonnée vers le point culminant de la crête séparant vallée d'Aure et vallée de Luchon: le Pic Montious.
Cette crête, agréable à parcourir en toute saison, est panoramique: le regard balaie une impressionnante brochette de pics et s'attarde sur le Néouvielle et sur le luchonnais dont on détaille les mythiques sommets.

L'ascension, en absence de neige, ne comporte pas de grande difficulté en dehors de la pente terminale nécessitant de s'aider un peu des mains.
Le lac de Bordères par lequel passe l'itinéraire, sera un parfait objectif de marche pour les moins endurants.


                            Départ:  Bareilles. Rejoindre la vallée d'Aure. A Arreau, prendre à gauche la 
                                 direction de Jézeau. Continuer sur la D112 en direction de Bareilles. Passer le 
                                 hameau de Pouy puis Bareilles et continuer sur une route dégradée en passant 
                                 devant des cours de tennis. 500m après Bareilles, stationner sur une large zone 
                                 avec table de pique nique. La randonnée débute par la piste en face du parking.


                        Difficultés (voir niveaux de difficultés):
                           - Randonneur: en absence de neige. Nécessité néanmoins d'avoir un peu 
                             d'orientation pour la combe d'ascension. En cas de neige comme aujourd’hui, 
                             s'adresse aux randonneurs expérimentés.
                           - Marcheur pour le lac des Bordères en absence de neige. Sentier balisé.
                         
                           Durée:  
                               - 6h00 pour la boucle, 3h pour rejoindre le sommet.
                               - 2h30 pour l'aller-retour au lac des Bordères.
                                                                                                                                                               
                           Dénivelé:
                                - 1200m environ pour le sommet. Boucle de 16 km.
                                - 650m pour le lac en aller-retour.
                                     

                        

Description rapide du parcours (détaillée dans le topo):

Du parking , suivre le balisage jaune bien fait pour rejoindre le lac des Bordères, ou lac de Bareilles. On passe par le charmant chemin de Ristou, rejoint la piste puis grimpe un dernier ressaut pour rejoindre le lac.
Pour le sommet, quitter les rives du lac par la droite pour s'engager vers l'ouest dans un vallon entre la Montagne de l'Erm et le Tech. Au col côté 2095m, rejoindre à flanc la base du sommet.
Grimper à travers les rochers au sommet.

Pour la boucle, rejoindre prudemment le col 2095m, ne pas redescendre dans la combe mais partir vers l'est vers le Jambet, suivre la crête jusqu'au Tech puis descendre au col du Lion.
Descendre vers le lac par le bon chemin, puis retour à Bareilles par le même itinéraire qu'à la montée.


Trace GPS à télécharger ici:  TRACE GPS MONTIOUS


Carte du parcours: Carte IGN Top 25 1848 OT  "Bagnères de Luchon" et 1847 OT "Comminges".
Zoomez pour mieux voir le parcours.

Visorando


Visorando



🌄🌄🌄


Du parking commencer par emprunter la piste forestière en face.



Qu'on quitte tout de suite à gauche pour prendre le chemin de Ristou, avec balisage jaune, qui nous conduira jusqu'au lac.



Le très beau chemin pavé de Ristou.



Ça pique ce matin, avec -10 degrés au départ ce matin, les ruisseaux sont gelés!



Chemin de Ristou.



Le sentier rejoint la piste forestière vers 1330m.



Piste qu'on suit pendant quelques temps.



Normalement le sentier coupe les lacets de la piste, mais j'ai suivi la piste sur la fin car la neige était présente dès 1500m, bien verglacée. J'ai donc préféré suivre la piste moins glissante.



Au point 1519m, près de la cabane d'Artigue Longue, on quitte la piste pour un sentier à droite.



La neige est bien plus présente que prévue. Dernier ressaut avant le lac, qui nécessitera de la prudence vu que la neige est fort glissante avec ce froid.



Les rochers sont glacés aussi!



Une fois le ressaut passé, le soleil arrive enfin!



En arrière vers le vallon qu'on a remonté, la cime du Mont Né à droite.



On rejoint le lac de Bordères, ou lac de Bareilles, 1766m, en 1h40 depuis la voiture.



Le lac est complètement gelé aujourd'hui, et c'est sacrément épais.


Les marcheurs feront marche arrière pour rejoindre Bareilles en environ 1h30. La randonnée pour le lac sera plus agréable au printemps ou en été pour voir sa belle couleur bleue.


Pour le Pic de Montious, il faut quitter le lac par la droite pour s'engager dans un vallon qu'on ne voit pas depuis le lac. Il y a un sentier, et en neige en général des traces sont faites.



On prend de la hauteur par rapport au lac, le paysage est chouette.



Le vallon se dévoile, avec en vue le col côté 2095m qu'il faut rejoindre.



Le fond du vallon est relativement raide, et pas très aisé en neige.



Ça grimpe bien par endroit, mais malgré tout rien à voir avec le Mailh Massibé où j'étais il y a 4 jours.



Ça se redresse mais il y a peu de danger derrière, si ce n'est une longue glissade.



J'ai la chance d'être survolé de près par un gypaète barbu! On le reconnait (outre sa taille!) par sa couleur fauve, sa queue cunéiforme et ses petites moustaches autour du bec.



Ce grand rapace est le plus grand oiseau de la famille des vautours en Europe.



C'est l'un des rapaces les plus rares d'Europe, et c'est toujours un grand privilège de le voir voler...



Je profite de cette pause pour jeter un oeil en arrière, pour voir le Pic de Maubermé, 2880m, grand sommet entre Ariège et Val d'Aran.



On débouche au col à 2095m. La vue s'ouvre superbement sur le Louron et tout le fond de la chaîne!



Vers le vallon qu'on a remonté, avec le lac en bas.



Sur la droite, la sente qui va nous conduire au sommet du Montious qui est bien individualisé. Je suis bien content que cette partie soit déneigée vu le devers.



La dernière partie se déroule sur une sente dans les rochers, en s'aidant des mains dans la première partie.



On rejoint en moins de 3 heures le Pic de Montious, 2171 mètres.



Continuer sur la crête pour rejoindre un deuxième sommet (2173m) avec un très beau cairn, d'où la vue est plus étendue.



Sommet du Montious, 2173m, vue remarquable à 360°.



🌄🌄🌄

PANORAMA A 360°:



Pic de Montious, 2171m.



PANORAMA AVEC LES NOMS:



Pic de Montious, 2171m.



EXTRAITS DU PANORAMA:








Quelques gros plans:

Vers le nord:



Montagne d'Areng, 2079m.


Mont Né, 2147m.



Signal de Bassia, 1921m.



Vers l'ouest:



Pic du Midi de Bigorre, 2877m.



Arbizon, 2831m.



Très belle vue sur le massif du Néouvielle.



Pic de Néouvielle, 3091m.



Pic de Campbieil, 3175m, et Pic Long, 3192m.



La station de Saint Lary Pla d'Adet, complètement à sec!!



Pla d'Adet et massif de Barroude.



Cirque de Barroude et la pointe du Pic de la Munia, 3133m, superbe sommet depuis Troumouse (Topo la Munia).



Vallée de Loudenvielle et la crête frontière au fond.



Parraouis, 2934m, et Pic de Lustou, 3023m.



Loudenvielle et son lac.



Pic de Hourgade et le massif des Posets derrière.



Station de Peyragudes.



Quelle vue sur le massif luchonnais!



Pic de Hourgade, 2964m.



Grand Quayrat, Pic de Lézat, et Perdiguères, 3222m.



Le Maupas, 3109m.



Seil de la Baque et Pic des Spijeoles.



Tous ces "3000" du luchonnais!



Et la vue est aussi belle sur le massif de la Maladeta, avec au fond la pointe de l'Aneto, 3404m.



Vers l'est, Crabère, Serre Haute, et Maubermé.



Massif du Pic Burat.



Massif du Cagire.



Station de Superbagnères, et les grands sommets catalans derrière.



🌄🌄🌄



Le retour peut se faire par le même chemin, ou en boucle par le col du Lion (45 minutes de plus).


On retraverse la plateau pour retrouver le sommet principal du Montious.



Prudence dans la descente du sommet, c'est assez exposé.



Heureusement il n'y a pas beaucoup de névés car leur passage est tendu.



Suite du parcours, sans difficulté à flanc sur bon sentier.



Le sommet du Tech depuis le Jambet.



En montant au sommet du Tech, le lac de Bordères.



Sommet du Tech, 2138m. La vue est toujours aussi belle.



Le Jambet et le Montious depuis le sommet du Tech.




Suivre la belle petite crête qui rejoint le Col du Lion.



Descente vers le Col du Lion.



Col du Lion, 2004m. Dernière vue vers le sud avant de basculer.



Il ne reste plus qu'à dégringoler jusqu'au lac.





On voit en face la vallon de la montée, c'est pentu!!



Retour au lac de Bordères.



Du lac, le retour se fait par le même chemin que la montée, compter encore presque 1h30 de descente.



Ça n'a pas dégelé depuis ce matin!



Retour sur le chemin de Ristou, puis au parking, en moins de 6 heures (sans les pauses).



🌄🌄🌄



4 commentaires:

  1. Aupa Jeremy
    Magnifiques photos et panos de ce coin de Barousse où j'ai, il y a quelques années, traîné mes grolles...J'avais eu moi aussi (en novembre) quelques névés gelés vers Bareilles, mais pas sur les sommets de Mont Né et du Lion. Le Montious offre une vue exceptionnelle et sa fréquentation est pourtant faible. Tant mieux au fond...
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aupa Peio,

      Merci, comme tu dis il y a peu de monde comparé au Mont Né pourtant pas très loin, et c'est tant mieux. Il faut avouer que la pente d'accès terminale est quand même plus sérieuse.

      Laster arte!

      Supprimer
  2. Merci pour ce reportage très documenté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Filou pour votre passage ici et votre commentaire!

      Supprimer