18 juillet 2019

Soum des Salettes (Pic des Aguillous), 2976m, boucle par le lac du Badet, depuis Piau Engaly.





Pour 24 petits mètres, le Soum des Salettes, ou Pic des Aguillous, ne rentre pas dans la catégorie (prisée par certains  collectionneurs) des 3000 pyrénéens.
C'est pourtant un belvédère de premier ordre. Planté entre les 3000 du massif de Néouvielle et ceux de la crête frontière, il offre un panorama superbe sur les grands sommets des Pyrénées occidentales. La vue est particulièrement belle sur le Cirque de Troumouse et sur le massif du Mont Perdu.


L'ascension ne présente, depuis Piau-Engaly, aucune difficulté autre que le dénivelé et éventuellement un névé persistant au Port de Campbieil.


Pour le retour, je vous conseille de faire un crochet par le joli petit lac de Badet et sa couleur émeraude, afin ensuite de rentrer par la rive droite de la vallée et sa vue impressionnante sur les murailles du massif de Campbieil.

                            Départ:  Station de Piau-Engaly (1875m). En vallée d'Aure, passer Saint Lary 
                                 en direction du tunnel de Bielsa. Passer Aragnouet, puis prendre à droite la 
                                 direction de Piau-Engaly. Dans la station suivre la direction du parking 5 pour se 
                                 garer. La rando commence plein ouest à la sortie opposée de la station.
                         
                        Difficultés (voir niveaux de difficultés):
                           - Randonneur.  Pas de difficulté technique. La montée au Port de Campbieil 
                              puis au sommet est cependant raide et sans réel répit. Montée dans la 
                              pierraille mais globalement bien marquée ou au moins cairnée.
                              En début de saison un névé mal placé peut gêner l'accès au Port de 
                              Campbieil.                             
                          
                           Durée:  
                               - 6h00 pour la boucle complète passant par le lac de Badet (sans les 
                                 pauses).Enlever 1 heure si aller-retour direct. 
                               - Quelques temps indicatifs:
                                                              2h20: Port de Campbieil
                                                              3h00: Soum des Salettes
                                                              5h00: Lac de Badet
                                                              6h00: Piau Engaly

                                                                                                                                                                  
                           Dénivelé:
                               - 1200 mètres pour la boucle complète. Distance d'environ 15 km.
                             
                                                            

Description rapide du parcours (détaillée dans le topo):

Du parking, quitter la station plein ouest par la piste qui descend vers le télésiège de Mouscadès. Une dizaine de mètres plus loin, quitter la piste pour franchir le torrent sur une passerelle. Suivre ensuite le sentier à flanc qui s'élève. Suivre les panneaux aux intersections vers le Port de Campbieil. Au point 2226m, laisser à gauche la direction de la Hourquette de Héas pour prendre en face vers le Port de Campbieil bien visible, en serpentant dans le pierrier raide.
Du Port, partir droit vers le sommet sur des sentes bien visible et cairnée jusqu'à l'imposant cairn sommital.



Descente par le même chemin jusqu'à une intersection à 2145m où on quitte le sentier pour prendre à droite une sente qui part à flanc pour rejoindre, après une passerelle, le chemin qui nous mène au lac de Badet.
Du lac, retour sans difficulté tout droit à la station par la rive droite du torrent.



Trace GPS à télécharger ici: TRACE GPS SOUM DES SALETTES (NB: à cause de travaux, j'ai dû contourner les résidences de la station depuis le parking 5 sur la trace GPS...)

Carte du parcours:  Carte IGN TOP 25  - 1748ET: Néouvielle / Vallée d'Aure.

Zoomez pour mieux voir le parcours.


Visorando


Visorando


🌄🌄🌄

De la station, prendre la piste partant plein ouest vers le fond de la vallée. Belle sur le Pic de Campbieil juste en face.



L'objectif du jour se révèle rapidement: le Soum des Salettes est déjà en vue! Mais il faudra 3h pour fouler le sommet.



Après le pied du télésiège, prendre à droite (panneaux) vers le torrent de la Neste de Badet.




Traverser le torrent sur une passerelle. On entre alors dans le Parc National.


Cabane de Moune, sous le Campbieil.



On suit le sentier dans les pelouses en s'élevant progressivement vers le sommet.



Vue en arrière sur la station..



On traverse pas mal de coins à marmottes et ça siffle comme il faut ce matin!





Sentier net et agréable, ça monte doucement. Le sommet est en face.



Croisement à 2145m où on va prendre à droite vers le Port de Campbieil. C'est ici qu'on tournera en descendant pour aller au lac de Badet.



Le Port de Campbieil, prochaine étape, est en vue!



Carrefour 2226m, avec panneaux. A gauche c'est pour les Hourquettes de Héas et Chermentas, à droite, le Port de Campbieil.



Pour le Port de Campbieil, il faut s'avaler la remontée de ce pierrier pas difficile mais rébarbatif sur 350m de dénivelé. A noter qu'au Port, c'est 400m de dénivelé aussi raide qu'il faudra grimper jusqu'au sommet. En gros à partir d'ici ça monte raide sans pause jusqu'au sommet.



La montée au port ne présente sinon aucune difficulté.



Je souffle en regardant la vallée d'Aure sous la mer de nuage.



La sente est parfaitement tracée dans la pierraille. Les lacets, parfois amples, peuvent être coupés.



Le sentier s'élève flanc droit pour aboutir au dessus du névé qui ne posera aujourd'hui aucun problème.



Soum des Salettes et pente terminale depuis le Port de Campbieil.



Port de Campbieil, 2596, en 2h30 depuis Piau Engaly. Belle vue sur les massifs du Vignemale et de l'Ardiden, ainsi que sur la vallée de Gèdre.



Côté est, c'est brumeux, Pic du Piau eu premier plan, derrière on a Aret, Lustou, Suelza...




Pour le Soum des Salettes, partir tout droit vers le sommet. On récupère facilement une bonne sente cairné qui va filer jusqu'au sommet sans difficulté.



Enfin sans difficulté autre qu'une pente assez casse patte. Et quelques passages un peu plus relevés.



Univers minéral...



On atteint un petit renfoncement juste sous le sommet où on prend à droite ou à gauche pour atteindre le sommet. On rejoint ainsi en 3 heures depuis Piau le........



Soum des Salettes, 2976m, panorama remarquable.


🌄🌄🌄

PANORAMA DU SOMMET:



Soum des Salettes, 2976m.



Soum des Salettes, 2976m.








La vue est particulièrement saisissante vers le sud et les sommets de Troumouse, d'Estaubé et de Gavarnie.



Mont Perdu et Cylindre du Marboré.



Face nord du Mont Perdu.



Cilindro, 3355m.



Vers Troumouse.



Du Gerbats à la Munia.



La Munia, 3133m, un des grands sommets pyrénéens (Topo la Munia depuis Troumouse).



Pic de la Gela, 2851m.



Vue vers Gavarnie, du Marboré au Taillon.



Belle vue sur le massif du Néouvielle, juste en face. Le Port de Campbieil est à nos pieds.



Pic Long et Pic Badet.



Crête allant du Turon au Pic de Néouvielle.



Pic de Néouvielle, 3091m, un grand classique également (Topo Néouvielle).



Vers l'ouest et la vallée des Gaves.



Barbe de Bouc, Chanchou, et Pic d'Ardiden.



Massif du Vignemale et le glacier d'Ossoue.



Vers l'est la vue est très étendue, portant jusqu'au luchonnais et à l'Aneto. Pas de gros plan, c'est très brumeux ce matin!



🌄🌄🌄

Après avoir cassé la graine, j'amorce le retour, d'autant que des randonneurs commencent à défiler au sommet calme jusqu'alors.


Descente vers le Port de Campbieil.



Et la vallée du Badet qu'on doit rejoindre.




Le petit lac de Badet que je vous conseille de visite à la descente (+50m de deniv, +1heure).



Troupeau près du Port de Campbieil. La pointe de l'Ardiden au fond.



Port de Campbieil et son névé.



Retour au croisement (2226m) avec les chemins vers les Hourquettes de Héas et de Chermentas. Continuer sur le chemin de la montée, à gauche.



On arrive au croisement 2145m (panneaux) où on quitte le chemin de montée pour prendre à droite une petite sente vers le lac de Badet.



On chemine vers le fond de la vallée de Badet. On voit bien l'échancrure de la Hourquette de Chermentas au fond.



Troupeau devant la muraille Campbieil -Estaragne.



On traverse une passerelle au dessus de la Neste de Badet. Avec les rhododendrons en fleurs, c'est magnifique!



On rejoint le chemin venant de Piau, passant près d'une cabane (vente de fromage) puis on rejoint le lac de Badet.



Il n'est pas très grand mais a une très belle couleur. Vue vers le Soum des Salettes où j'étais il y a 2 heures.




Le retour ensuite se fait tout droit par la rive droite du torrent, sans aucune difficulté.



En passant près d'une belle cascade.




Dernière vue sur le sommet du Soum des Salettes.


Et on regagne la station de Piau, où la dernière remontée pour rejoindre le parking casse grandement les pattes!


On retrouve le parking après 6 heures d'une très belle randonnée sans grande difficulté vers un sommet au panorama remarquable.


🌄🌄🌄




2 commentaires:

  1. Aupa Jeremy
    Très belle sortie et panorama vraiment vaste. Je ne connais ce coin qu'en hiver, mais sur les pistes de Piau et avec beaucoup moins de visibilité ! Le lac de Badet est bien sympa.
    Laster arte.

    RépondreSupprimer
  2. Aupa Peio eta milesker.
    C'est un super belvédère accessible sans grande difficulté en plus.
    Laster arte.

    RépondreSupprimer