16 décembre 2011

Xoldokogaina (486m) en boucle depuis Biriatou.




Le Xoldokogaina est le premier sommet des Pyrénées côté français (il est devancé par le Jaizkibel en Espagne), sa situation côtière offre un panorama étendu sur le littoral et sur le massif de la Rhune (Larrun).
Cette randonnée, assez aisée et très agréable, forme une boucle au départ de Biriatou, charmant village juste avant la frontière.


                        DépartDepuis Hendaye, suivre direction Irun et l'Espagne. Juste avant la
                             frontière suivre Biriatou. Se garer sur le parking de l'église du village.

                        Difficulté (voir niveaux de difficultés)
                             Marcheur. Seule la pente sommitale est assez raide mais courte.


                           Durée: 3 heures.

                           Dénivelé: 350 mètres.

Carte du parcours.

De Biriatou, partir par une piste plein est qui passe près des dernières maisons du village. Suivre cette piste juqu'à une intersection en Y. Prendre la piste de droite qui part à flanc de montagne avec vue sur la Bidassoa, le fleuve qui court sur la frontière.

La piste à flanc.

Continuer à suivre cette piste qui croise quelques ruisseaux, puis s'enfonce dans un sous-bois. Après quelques lacets, on débouche sur un replat avec vue sur le lac des poiriers, coincé entre le Xoldokogaina et le massif du Mandale.
Prendre la piste qui part vers l'ouest et s'élève vers le col d'Osin (Osinko Lepoa).

Vue vers l'est durant la montée vers le col d'Osin: la Rhune avec le lac des poiriers au premier plan.

Au col d'Osin, ne pas suivre la sente tout droit qui rejoint l'itinéraire de descente sans passer pas le sommet, mais s'élever plein nord vers le sommet, par un chemin caillouteux assez raide.
La montée n'est pas très longue et en moins de 20 minutes, on arrive au sommet très arrondi du Xoldokogaina, à 486 mètres.
La vue est panoramique et étendue, de Biarritz au Jaizkibel.

Vers le sud ouest, l'embouchure de la Bidassoa, avec d'un côté Hondarribia et de l'autre, Hendaye.

Vers le nord, la côte basque, avec de gauche à droite Urrugne (Urruna), Saint-Jean-de-Luz (Donibane Lohizune) puis Guéthary (Guetaria)et Bidart.

Enfin plein sud, l'Espagne avec les Penas de Haya se détachant au fond dans la brume.


Poursuivre le sentier pour trouver la descente. Le sentier est parfois à même la roche et donc très glissant surtout s'il a plu récemment et que les ruisseaux se déversent dedans. Parvenu à un petit col entre le Xoldoko et le mont du calvaire, prendre en épingle sur la gauche le sentier qui s'élève de nouveau jusqu'au rocher des perdrix, hélàs "défiguré" par des pylones de lignes haute-tension. Poursuivre cette piste jusqu'à rejoindre la piste de la montée. Descendre tranquillement jusqu'à Biriatou.

Au final, randonnée assez peu difficile et très sympa avec la vue sur la côte, juste à éviter quand il a plu beaucoup car la piste est alors assez sale et pas très pratiquable.



1 commentaire: