21 mai 2016

Pic Lakhoura, 1877m, par les Gorges d'Ehujarré.




Fantastique ascension d'un des plus grands sommets en Iparralde: le Pic Lakhoura, dominant la vallée de Sainte-Engrace et les Gorges d'Ehujarre. 
Le Pic Lakhoura est un des grands sommets basques, dominant les canyons de Haute Soule. Il est aussi le dernier sommet d'envergure avant le massif de l'Anie, inutile de dire que la vue est imprenable!
La très belle faille d'Ehujarre, tout comme sa voisine de Kakuetta, mérite à elle seule le déplacement, mais elle nous servira de voie d'accès au plateau supérieur pour une voie royale vers Lakhoura.

                        Départ: Depuis Tardets, passer Licq, au rond point de la D26, prendre à 
                             gauche direction Sainte-Engrâce. Suivre la petite route et passer les gorges de 
                             Kakuetta et plusieurs quartiers du village. Après Calla, rentrer dans le bourg 
                             et prendre à droite vers l'église. On peut se garer ici pour commencer la 
                             randonnée. Pour éviter de marcher sur la route, j'ai pour ma part continué la 
                             route qui descend, passé deux petits ponts et me suis garé dans un virage à 
                            gauche côté 609m (zone pour se garer et panneaux "gorges Ehujarré").

                        Difficulté (voir niveaux de difficultés)
                         - Randonneur :pour les Gorges d'Ehujarré, en aller retour, sentier balisé en 
                            jaune, portions glissantes dans de la pierraille. Déconseillé après de fortes 
                            pluies, on chemine dans le lit du torrent régulièrement.
                         - Randonneur Expérimenté pour le Pic Lakhoura. A partir de la sortie des 
                           gorges, sentiers non balisés. La descente en boucle par le flanc nord-est est 
                           hors sentier et assez raide dans sa portion initiale, mais il est possible de 
                           redescendre par la voie de montée.

                           Durée
                                - 6 heures 30 pauses comprises pour Lakhoura.
                                - 3 heures 30 pour les gorges en aller-retour.

                           Dénivelé:
                               - 1300 mètres pour Lakhoura
                               - 800 mètres pour les gorges.

Carte du parcours.





Parking dans le virage côté 609m, prendre la route qui descend vers les gorges.




La rando dans les gorges est balisée de bout en bout en jaune.




Descendre donc par la route pendant environ 200m, puis prendre le chemin qui part plein sud vers les gorges, passer la barrière barbelée, panneaux indicateurs.




Bien suivre le balisage qui alterne sentier et passage dans les rochers du ruisseau, qu'on traverse ainsi de nombreuses fois dans les gorges.




Certaines portions sont dans de la pierraille, qui sera très désagréable au retour!




On gagne de façon relativement progressive du dénivelé, et ainsi se rapproche de l'éperon au soleil, qui sépare les gorges en deux, on prendra la gorge de gauche.




Surplombée par les falaise d'Ehujarré, la première partie de l'ascension se passe dans une forêt humide, sombre et relativement oppressante.




 Une belle salamandre.




En suivant toujours le balisage jaune, on surplombe le torrent d'Ehujarré, et on finit par enfin sortir de la forêt pour rejoindre après quelques lacets la grotte de Molerse, vers 1300m.




A partir de la grotte, on entre dans des décors fantastiques, entre falaises, pelouses et cascades.




Le sentier se faufile le long des vertigineuses falaises, on passe deux verrous rocheux marqués par des cascades par la droite.




La deuxième cascade, le chemin grimpe par le petit couloir de droite.




Sortie des gorges, compter deux bonnes heures depuis le parking. Panneau pour le tour des gorges d'Ehujarré vers la gauche. Pour le Lakhoura, c'est tout droit! A partir d'ici il n'y a plus aucun balisage, voire plus de sentier du tout. Les randonneurs peu habitués pourront faire demi-tour ou faire la boucle balisée sur la gauche qui ramène à Sainte-Engrâce.




On chemine rive droite (orographique) du torrent dans les broussailles jusqu'à un petit barrage en béton sur le torrent. A partir d'ici il faut viser le petit col sur la droite le col de Sagarteko.

Petit barrage au centre, et la suite de l'itinéraire. 




Renoncules sauvages.




Derrière moi le Pic d'Anie, 2504m, surplombe le paysage.



On atteint le col de Sagarteko au bout de 2h20 de marche. De là, la vue s'ouvre sur l'objectif du jour, le pic Lakhoura, ainsi que sur la suite de l'itinéraire.



Lakhoura, 1877m.




Du col Sagarteko, la suite de la rando consiste à longer le flanc nord de Lakhoura pour rejoindre le col suivant (Ihizkoundize), puis de grimper au sommet à tout crête. Cette portion suit vaguement quelques sentes mais ne présente aucune difficulté en absence de neige.




Depuis Sagarteko, vers l'arrière et le massif de l'Anie.




Suivre globalement les sentes vers le col suivant, qui est rejoint assez vite, une vingtaine de minutes depuis Sagarteko Lepoa.




Ihizkoundizeko Lepoa, 1602m. Vue déjà magnifique sur les autres sommets de Haute Soule surplombants Kakuetta.




Du col, pas le choix, l'ascension se fait à toute crête, il reste tout de même près de 300 mètres de dénivelé à faire! Bien suivre le sentier principal qui serpente dans la broussaille et dans les rochers.




Vue plongeante sur le Bimbaleta durant l'ascension.




Le sentier va de gauche à droite, souvent assez exposé, et offre déjà de superbes vues.




En s'approchant du sommet on rejoint une petite crête sans difficulté.




Après un dernier petit ressaut, on débouche en près de 3h30 au....




Sommet de Lakhoura, 1877m, marqué par une petite boite aux lettres.




Le panorama est vertigineux et très étendu.
Panorama vers l'est.



Panorama vers l'ouest:




Zoom sur la "trilogie" de Haute-Soule: Kartxila, Otchogorri, Chardeka.










Pic d'Orhy, 2017m.




Chardekagagna, 1893m.




Otchogorrigagna, 1923m.




Kartxila 1982m et Bimbaleta, 1958m. 




La pointe de Behorleguy, 1265m et Hauskoa, 1268m.




Pic d'Anie, 2504m.




Pic d'Ansabère, 2360m.




Sierra de Alano et Penaforca, 2391m.




La vue est somptueuse!




Pour ceux qui veulent descendre hors sentier par la face est, voici globalement l'itinéraire que j'ai suivi, à adapter aux conditions de marche évidemment. Il permet de rejoindre le col de Sagarteko. Pour les autres il est possible de reprendre l'itinéraire de l'aller (compter une bonne demi-heure de plus). Attention, itinéraire hors sentier avec quelques pentes raides glissantes!


Après un petite pause casse-croûte, c'est parti pour l'aventure!




Commencer par descendre face sud et le sentier qui contourne la pointe, puis suivre à flanc (attention face caillouteuse glissante, bâtons indispensables) pour rejoindre la ligne de crête.




Une fois sur la crête, contourner l'escarpement rocheux par la gauche (sente exposée, prudence), l’objectif est le chemin de terre qui descend, tout de suite à gauche sur le photo.




Suivre cette sente qui s'arrête brusquement et suivre au jugé le meilleur cheminement dans ce vallon, en restant à droite de la pointe rocheuse.




On perd rapidement du dénivelé, et on rejoint le sentier qu'on a suivi à partir du col Sagarteko. A partir d'ici, il n'y a plus qu'à suivre le chemin de la montée!




Dernier regard vers le Lakhoura, très beau sommet.




Pic d'Anie et cayolars d'Errayzé.




En redescendant du col de Sagarteko, on retrouve la fraîcheur du torrent. Le suivre jusqu'à l'entrée des gorges, qu'on retrouve en moins d'une heure depuis le sommet.




Gorges d'Ehujarré.





Petite pause fraîcheur dans la grotte de Molerse.




Descente en suivant le balisage jaune comme ce matin.




Soyez vigilants dans les portions en pierraille, c'est toujours plus dangereux à la descente.




Forêt tropicale? Non, Ehujarré.


La dernière portion dans les gorges est assez interminable et on retrouve le parking près de 6h30 plus tard, satisfait d'avoir gravi ce très beau sommet en partant de tout en bas, et d'avoir en plus profité de ce trésor naturel que sont les Gorges d'Ehujarré.



6 commentaires:

  1. Peut-on faire de la plongée sous marine dans la grotte? Y-a-t-il une buvette à mi chemin?
    Merci d'avance
    Le randonneur masqué

    RépondreSupprimer
  2. Il est possible de d'hydrater en mettant la tête sous les cascades.

    RépondreSupprimer
  3. Je veux y aller aussi! mais bon faudra peut etre que je me contente de la boucle. c est joli apres la fonte des neiges

    RépondreSupprimer
  4. La boucle des gorges est balisée et mérite le déplacement!

    RépondreSupprimer
  5. bonjour
    y a t'il moyen d'avoir des fichiers gpx pour les randos ou les coordonnes gps
    sur le blog ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      C'est une fonctionnalité à laquelle je réflechis depuis quelques temps mais je n'ai encore eu le temps (justement) de m'y pencher plus avant.
      Je randonne sans GPS et "à l'ancienne", ainsi les fichiers GPS que je pourrais créer ne seraient pas vraiment fiables car créés sur carte.

      Affaire à suivre, mais j'y pense ;)

      Supprimer