17 juillet 2016

Arbizon, 2831m, depuis les Granges de Lurgues.



L'Arbizon est un formidable belvédère sur les Pyrénées. Il dresse brutalement ses 2831 m au dessus de la vallée d'Aure et permet d'embrasser un panorama de la vallée d'Ossau aux sommets ariégeois.
Son ascension par la voie normale, en absence de neige, ne présente pas de difficulté notable en dehors de deux petites cheminées très faciles.
Par contre, passée la cabane d'Espigous, ça monte sans répit durant 1450m de dénivelé, mais la récompense est au sommet avec une vue superbe sur tout le massif du Néouvielle notamment.

Préférez un départ de bonne heure pour profiter de l'ombre car passé 10h, la voie d'ascension est en plein soleil sans le moindre répit!


                        Départ: Depuis Lannemezan, suivre Arreau et Saint-Lary. A Guchen, prendre 
                             à droite direction Aulon. Suivre la petite route sinueuse quelques kilomètres. 
                             Avant le village, prendre à gauche dans une épingle une route secondaire 
                             (panneau "Granges de Lurgues"). poursuivre jusqu'au parking des granges.

                        Difficulté (voir niveaux de difficultés)
                            Randonneur expérimenté.
                            - Cette randonnée est régulièrement classée "montagnard" dans les topos. 
                              Personnellement je l'ai trouvé bien moins risquée ou difficile que d'autres 
                              comme le Néouvielle ou même le Pic de Ger. Le sentier est très bien tracé de 
                              bout en bout, et balisé! Les deux cheminées sont vraiment faciles et le reste
                              de l'ascension ne présente, hormis le dénivelé conséquent, pas de difficulté.

                           Durée
                                - 6h30 aller retour.

                           Dénivelé:
                                - 1450 mètres.

Carte du parcours.


Depuis le parking, prendre le bon sentier qui part vers le nord est à l'opposé des granges.



Outre les panneaux, le sentier est balisé en jaune de bout en bout!



Le Pic du Mail, 2621m, avec l'ombre de l'Arbizon.



On suit jusqu'à la cabane de l'Espigous un sentier quasi horizontal dans une forêt de noisetiers.


Sortir de la forêt, passer une cloture et à la rentrée de nouveau dans la forêt, prendre la sente de droite. Celle de gauche conduit à la cabane d'Auloueilh.



Cabane d'Espigous, environ 30 minutes de marche. Suivre la sente qui s'oriente nord ouest pour se diriger vers le vallon qui part vers le nord au pied de l'Arbizon.


Les prés sont pleins d'Iris en fleur!


Le sentier, toujours bien tracé, se dirige droit vers l'Arbizon.



Le sommet, avec tout à gauche la brèche d'Aurey près de laquelle on va passer.



Brèche d'Aurey.



L'itinéraire est à l'ombre ce matin, c'est bien agréable quand on voit qu'on aura la fournaise à la descente!



Traverser un ruisselet pour toujours suivre le ruisseau principal, plus ou moins à sec, sur la rive gauche.



Poursuivre dans ce vallon qui conduit vers la Porte de Paloume, mais on va bifurquer avant.



On longe de belles falaises, plus on monte plus la vue s'ouvre.



On s'enfonce dans le vallon, en suivant le balisage, on prend à droite quelques lacets serrés dans les cailloux qui conduisent vers la fontaine de Coulariot et la première cheminée.



Fontaine de Coulariot, un filet d'eau sort d'une faille verticale.


La première cheminée, vers 2000 mètres, avec de bonnes prises et ne posant aucun problème si vous avez l'habitude d'utiliser les mains.


A la sortie, on passe sur une vire vers la droite exposée mais facile.


On prend pied sur une bonne sente dans des pelouses qui va nous conduire vers la deuxième cheminée. 


Deuxième cheminée qui tient plus du couloir que de la cheminée proprement dite.


On débouche sur un petit col avant d'attaquer le pierrier. Les chèvres ont élu résidence devant le Pic de Lustou.


Le pierrier est encore à l'ombre, profitons-en! La sente est toujours nette et balisée.


L'ascension de ce pierrier est moins pénible qu'il n'y parait.



La vue s'ouvre sur des sommets mythiques pyrénéens. Ici la Munia, 3133m.



Le Mont Perdu, 3355m et le Cylindre du Marboré, 3335m.



Poursuivre vers une barre rocheuse, la sente part à gauche, passe un ressaut en partant vers la droite pour passer cette barre.



Le petit ressaut rocheux pour passer la barre rocheuse.



Au dessus, la sente se dirige droit vers la brèche d'Aurey.



Le sommet est en vue!



30 mètres avant la brèche d'Aurey, bifurquez vers le droite pour vous diriger directement vers le sommet.


La vue est déjà panoramique et superbe!


Depuis la brèche, deux solutions: suivre le sentier balisé qui part sur le flanc jusqu'à un replat herbeux puis part à l'ascension du sommet par le flanc sud, ou suivre la crête (non balisé, quelques traces).


En prenant la crête, il y a un ressaut initial à passer avec les mains mais plus de difficulté ensuite.


Suivre dans la caillasse de vagues sentes, le dénivelé commence à se faire sentir, et on débouche après 3h30 de marche au......


Sommet de l'Arbizon, 2831m.

Panorama magnifique et très étendu, sur la plaine et sur toute la chaîne!


Panorama côté nord:


Panorama côté est:


Panorama sud-ouest:

La station de Saint-Lary Pla d'Adet.


Sainte-Marie de Campan sous le Haboura et le Casque du Lhéris.


Bagnères de Bigorre, et Tarbes.


La Munia, sommet culminant du cirque de Troumouse, 3133m.


La pointe du Mont Perdu, 3ème sommet des Pyrénées par altitude à 3355m et le Cylindre du Marboré, 3335m.


Vue magnifique sur le massif du Néouvielle.


Pic de Campbieil, 3173m.


Pic du Néouvielle, 3091m. Voir le topo de l'ascension: ici.


Le Pic Long, 3192m, plus haut sommet Pyrénées étant situé entièrement en France!


La vue porte jusqu'au Balaitous, 3144m, et au Palas, 2974m.


Les Gabizos, le Grand (2692m) et la pointe du Petit (2639m).



Pic du Midi de Bigorre, 2877m, et les lacets de la partie finale de l'ascension (voir topo).


L'Aneto, point culminant des Pyrénées à 3404m.


Les Posets, deuxième sommets des Pyrénées, 3369m.


Les Granges de Lurgues, point de départ de la randonnée, vues du sommet.


La vue porte jusqu'au Maubermé.


Pic d'Ardiden, 2988m.


Le sommet porte plusieurs cairns plus ou moins impressionnants.


Lac de Payolle.



Vue plongeante sur Arreau et le hameau de Pailhac au dessus.


Le Pic de Batoua, 3034m.


Après avoir bien profité du panorama et plus d'une heure de pause, on descend par la même tracé.


Soyez toujours plus vigilant à la descente, quelques zones du sentier sont très abimées et glissantes. La vue est magnifique durant tout le retour!


La verticalité du Pic de Montfaucon, 2712m.


Circonvolutions rocheuses.


La descente du pierrier est moins pénible et dangereuse que celle du Ger de la semaine dernière.


On arrive au sommet de la deuxième cheminée.



Puis de la première. avec précautions la descente se fait assez tranquillement.


Les rhododendrons sont en fleurs.


La vue reste ouverte sur des "3000", du Lustou au Batoua.


La descente jusqu'à la cabane d'Espigous est très longue.


Les iris sont superbes.



Regard en arrière vers ce fier sommet.


On retrouve la cabane d'Espigous, 2 heures de descente.


Il ne reste qu'à suivre la sente à travers les noisetiers...


...Jusqu'aux Granges de Lurgues.

Très beau sommet, randonnée demandant une bonne endurance car ça grimpe sans répit quasiment du début à la fin!! Le panorama du sommet vient récompenser les efforts. Quelques passages à appréhender avec précaution mais rien de bien difficile pour les habitués de la haute montagne.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire