4 mai 2017

Tuc de la Coume, 1745m, en hivernal.




Le Tuc de la Coume est une beau sommet de la vallée du Garbet à faire en neige. Accessible sans grande difficulté, malgré une dernière pente assez raide, c'est une bonne sortie raquette pour découvrir un très beau point de vue sur les grands sommets ariégeois: Valier, Mont Rouch, Pic Rouge de Bassiès, Trois Seigneurs, ils sont tous sur la carte postale.

Je ne pensais pas faire une sortie neige en cette fin avril, mais la neige est tombée en abondance la veille de la sortie: le tracé était donc à faire dans une poudreuse fraîche, et sans raquettes!
Comme toute sortie hivernale, il faut savoir s'orienter hors sentier, et adapter le tracé aux conditions de neige.


                        DépartPiste après Benazet. Depuis Saint-Girons, suivre la direction 
                             d'Aulus les Bains. A la sortie d'Oust, prendre à gauche direction "Col de 
                             Saraillé". Suivre les lacets, passer Cominac puis Benazet en suivant toujours 
                             le col. A la sortie de Benazet, prendre à droite vers "Darros". Suivre la route
                             pastorale pendant près d'1km500 et se garer en bord de route vers 950m 
                             d'altitude. On va de toute façon suivre cette piste ensuite pendant plusieurs
                             km.

                        Difficultés (voir niveaux de difficultés):
                            - Randonneur expérimenté. Partie finale hors sentier sur pente raide. 
                              Cheminement hivernal. 
                                               
                           Durée:  
                                - 5h00 pour la boucle (sans les pauses)
                             
                           Dénivelé:
                                - 900m.                                                  


Carte du parcours:

Visorando


🚶🚶🚶

De la piste de départ, vue magnifique sur le chaîne du Valier. Profitons en les nuages ne sont pas encore là!



Le Mont Valier, seigneur du Couserans, 2838m.



Suivre la route pastorale à gauche, qui va se transformer en piste carrossable et nous emmener jusqu'au col de Vièle-Morte.



La piste serpente à flanc quasiment à plat sur presque 5 km jusqu'au col.



C'est déjà plus nuageux vers la frontière et le Certescans.



De la piste on voit l'objectif du jour: le Tuc de la Coume, 1745m, qui était complètement déneigé hier!



Avec le tracé de la rando.




On croise l'arrivée de plusieurs sentiers, dont celui qui arrive de Guiret et du hameau de Navée, qui est le tracé le plus souvent décrit dans les topos.



On rejoint le petit col de Vièle Morte, 1164m, en moins d'une heure.



Suivre la piste principale (la plus à droite) depuis le col.



100 mètres plus loin quitter la piste pour le chemin qui part sur la gauche, en suivant le balisage jaune et rouge du GRP, qui va m'être bien utile dans la forêt!



La neige est fraiche, il n'y a que des traces d'animaux dans le bois. Suivre le balisage jaune et rouge.



Ça commence à grimper et on passe devant les ruines de granges (Pouts Redon, 1226m).



Dans le bois et sans trace, heureusement que j'ai pu suivre le balisage qui est très bien placé.



On sort de la forêt sur un petit plateau vers 1380m, au pied de la grande pente qui mène à la crête.



Belle vue étendue déjà depuis ce plateau.


Vers le Valier.



Certescans, 2840m. Station de Guzet en bas à droite.




Du plateau, quitter le balisage pour prendre pleine pente vers l'Est pour rejoindre le Pic de Lanes. C'est maintenant qu'on entre dans le dur, il reste 350 m de dénivelé à faire en cheminant "au plus facile".



On prend rapidement du dénivelé, regard derrière moi sur la lisière de la forêt et le petit plateau.



Plus je monte plus je galère, la neige est molle, je regrette mes raquettes!



Les nuages sont toujours sur la vallée, ici vers Massat.



La pente se redresse franchement en arrivant vers la crête.



On débouche sur la crête vers 1700m, à gauche du Pic de Lanes qu'on voit au bout.



Je suis les traces d'animaux jusque sur la crête pour rejoindre le Pic de Lanes. Prudence avec les corniches qui se forment sur le versant Est qui est très abrupt.



Pic de Lanes, 1721m. La suite de la crête avec le Tuc de la Coume en vue.



Belle crête avec une neige épaisse où je m'enfonce jusqu'aux genoux.. Pour rejoindre en 3 heures...



Le Tuc de la Coume, 1745m, panorama très étendu à 360°.



🌄🌄🌄
PANORAMA A 360° (cliquer sur le lien)
PANORAMA NOMME (cliquer sur le lien)
🌄🌄🌄


Extraits du panorama:

Vers l'ouest:


Vers le nord:


Vers l'Est:


Vers le sud:



Vue plongeante sur Ercé, 1100 mètres plus bas.



La station de Guzet-Neige.



Picou, 1628m et Tuc de l'Adosse, 1669m.



Vers le Pic des Trois Seigneurs qui restera dans les nuages.



Mont Ceint, ou Pic de Girantes, 2088m.



Certescans, 2840m et et Pic de Montabone, 2768m.



Belle vue étendue vers la plaine et la vallée du Garbet à nos pieds.



Les nuages bouchent la vue de plus en plus...



La vallée du Garbet.



Le port de Lers, 1517m.



Vers le Cap de Fum, 2463m. Le Bassiès dans les nuages à droite.



Pour la descente, suivre la crête vers le sud pour rejoindre un petit sommet secondaire à 1730m.



Avec le soleil, de petites plaques se détachent versant Est..



On rejoint une clôture qu'on suit vers le sud sur la crête.



Vue derrière moi vers le sommet et toute la belle crête parcourue.



Le tracé de la descente, on suit la crête jusqu'à la forêt, qu'on va traverser hors sentier jusqu'à croiser le sentier du GRP.



Vue vers le Cirque de Gabiettou où nous étions en début de semaine.



Pic de Mont Rouge, 2379m, Pic de Turguilla, 2527m.



Sur la droite la pente de la montée, on voit que ça grimpe bien!



Le Pic Rouge de Bassiès, 2676m, se dévoile enfin.



On devine également la grande chute de la Cascade d'Ars, lieu incontournable de l' Ariège (topo cascade d'Ars).



Suivre la croupe sur la partie la plus haute, en longeant d'abord la forêt par la gauche avant de rentrer dedans vers 1500m.



Continuer tout droit dans la forêt en restant sur la partie la plus haute de la crête. Laisser quelques sentes qui semblent partir vers la gauche.



Quelques belles percées dans la forêt vers le massif frontalier.



On rejoint après environ 300m dans la forêt un bon sentier qui part vers la droite et on retrouve le balisage jaune et rouge du GRP, le prendre, il va nous ramener au petit plateau au pied de la pente de montée.




Le sentier est à flanc du Tuc de la Coume, passe le ruisseau des Lanes.



Et on retrouve rapidement le plateau et l'entrée du bois qui va nous ramener au Col de Vièle Morte.



Vers le Col de Vièle Morte.



Vers le beau cirque glaciaire ceinturé par le Pic Rouge de Bassiès et le Pic des Trois Comtes.



On retrouve le Col de Vièle Morte et la piste qui nous ramène longuement, mais sans difficulté jusqu'à la voiture.


Regard en arrière sur ce modeste mais beau massif de la Tuc de la Coume.



De la piste, de belles vues sur les Pyrénées ariégeoises.


Retour sur la route pastorale près d'Arros 5 heures plus tard. Belle randonnée hivernale, vers un sommet perché au milieu de la vallée du Garbet avec de belles vues sur les grands sommets ariégeois.
La piste jusqu'au Col de Vièle Morte traine en longueur mais la suite de la sortie vaut vraiment le coup.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire