25 mars 2016

Penas de Itxusi (Ichusi), 629m, par le sentier des moines.




Les Penas de Itsusi (ou Itxusi, ou Ichusi..), Itsusiko Harriak, font partie des classiques à ne pas manquer en Pays Basque. Le plateau de l'Artzamendi plonge brutalement dans les vallées du Bastan et d'Aritzacun par des falaises abruptes.

Le sentier qui longe le bord des falaises est très facilement accessible à partir du Col des Veaux ou du Col de Méhatche pour les marcheurs qui pourront pour peu d'efforts découvrir ce superbe site.

Il est tout de même plus intéressant et pittoresque de faire la boucle par le Sentier des Moines (appelé ainsi à cause des cheminées rocheuses pouvant évoquer des moines en capuche), appelé également Sentier du lait, car les bergers, parait-il, descendaient dans les vallées le lait des pâturages du plateau par ce sentier.
Ainsi nous partirons de la vallée pour monter à travers les falaises jusqu'au plateau, on longera les Penas pour replonger via le GR10 et la Grotte du Saint-Qui-Sue vers notre point de départ.

                        Départ: A Bidarray, prendre le pont au dessus de la Nive, puis tourner à la 
                             première à droite par un autre pont. Suivre le Bastan rive gauche, repasser 
                             rive droite au Pont d'Enfer, suivre la route principale en bord de rivière en 
                            délaissant les bifurcations. On repasse encore un pont pour aller rive gauche, et
                             on atteint une ferme quelques centaines de mètres plus loin. Monter deux 
                             lacets puis se garer en bord de route devant une autre ferme ("Aruxia").

                        Difficulté (voir niveaux de difficultés)
                         - Randonneurboucle peu difficile sur le plan physique.

                             - Orientation jusqu'au plateau hors balisage, bien préparer la sortie,
                             notamment sur le Sentier des Moines qui n'est pas du tout cairné comme
                             décrit dans les topos! En hiver le sentier parvient toujours à être visible
                             mais soyez très vigilants avec la végétation car certains passages sont
                             exposés et aériens, bien chercher le sentier avant de s'engager. A la descente,
                             le GR10 est loin d'être évident et est lui aussi assez exposé et glissant.
                             - Randonnée déconseillée aux personnes sujettes au vertige.

                           Durée
                                - 3 heures 30.
                           Dénivelé:
                               - 700 mètres.



Ferme Arrouxia, lieu de parking, avec Itxusi au fond.



Descendre la route par les deux lacets qu'on vient de monter en voiture jusqu'à la première ferme: la ferme Bernatenea. Les guides disent de passer à gauche de la maison par les barrières pour prendre la piste qui suit. Sauf qu'aucun ne précise qu'on entre dans la propriété pour passer! J'ai discuté 5 minutes avec le propriétaire qui avait l'air assez agacé que les guides disent de passer par sa maison, personne ne lui a demandé son avis apparemment!
Mais bon, en demandant gentiment et en fermant bien les barrières, il ne s'oppose pas à ce qu'on passe.

Passer donc les deux barrières et prendre la piste qui part plein sud.

Irubelakaskoa. Le temps ce matin est peu engageant, mais la météo a prévu des éclaircies aujourd'hui, soyons fous et faisons confiance à la météo!



La piste est large et bien tracée. On passe près d'une première bergerie en pierre rouge.



On passe le ruisseau qui marque la frontière avec l'Espagne sur ce petit pont.



Continuer la piste, on passe au dessus d'une deuxième bergerie.



Mégalithe coiffé.



Continuer la piste environ 200m puis la quitter pour continuer tout droit sur un petit sentier bien tracé.



Ce sentier va suivre à flanc le bas des Penas, toujours rive gauche (orographique) d'Aritzacun.



On passe plusieurs petits ruisseaux, après l'un deux il y a une bifurcation: prendre la sente de droite qui monte quelques mètres, celle de gauche rejoint le lit de la rivière un peu plus bas. A noter la piste en contrebas qui arrive de la Venta Sumus, pour ceux qui sont garés sur l'autre versant, près de la ferme Bassassagar.



Surplombés par les Penas, notez la grande aiguille centrale, le sentier des moines passe à son pied, dans le dédale de rochers.



Après 35 minutes de marche tranquille (peu de dénivelé), on atteint un pont sur le ruisseau venant de la cascade d'Espalza, cascade qu'on surplombera tout à l'heure!



Suivre la piste bordée par un muret pendant quelques centaines de mètres, on aperçoit une ferme: Ichusikoborda, ne pas la rejoindre et tourner à droite par une petite sente (petit cairn, profitez-en, c'est le seul que j'ai vu de tout le sentier!), c'est le début du sentier des moines.



Le dénivelé majeur de la randonnée se fait sur la portion du sentier des moines (rien de très difficile non plus, environ 450m de dénivelé jusqu'au plateau).
A cette saison je n'ai pas été gêné par la végétation, le sentier est globalement bien marqué, soit par les traces des marcheurs, soit par les pierres qui forment des dalles, indiquant la marche à suivre. Il se faufile astucieusement entre les murs et les rochers.
Attention, certaines parties sont aériennes, cherchez bien le sentier avant de vous engager dans certaines vires car il y a un endroit où on peut se tromper et se retrouver en difficulté si on s'obstine (j'ai fait rapidement demi-tour pour trouver le bon sentier quelques mètres plus haut).


Le sentier s'enfonce dans le ravin.



Très agréable à suivre et sauvage. Certaines portions sont quasiment dallées par les roches.



On aboutit à un petit replat, c'est ensuite qu'il faut bien chercher son chemin prudemment. La vire clé contourne l'aiguille par la gauche.



La vue vers la suite du parcours, et Itsusiko Harriak (620m), point culminant des Penas de Itxusi.



Certaines vires sont assez exposées. La pyramide d'Irubelkaskoa en face.



Arrivé face à une sorte de mur de pierre, une vire fait un aller retour droite-gauche sur des dalles. J'ai eu du mal à suivre le sentier à ce moment et j'ai suivi des traces qui m'ont conduites vers une mauvaise vire, je me suis arrêté ne voyant pas la suite, le sentier était en fait au dessus.

Si vous arrivez ici, demi-tour, ce n'est pas le bon chemin!



Le bon sentier est ici, il part à droite puis vire à gauche.



Vers l'arrière, avec Irubelakaskoa, et Itsusiko Borda tout en bas, où nous étions tout à l'heure.



Itsusiko Harria, 620m.



On débouche sur le plateau, 1h30 depuis le départ, une petite sente à gauche permet en 5 minutes de venir en bord de plateau admirer la cascade de Sistagorri.

Cirque de Sistagorri et ses deux cascades.



Peu d'eau en ce mois de mars. La cascade fait une chute de près de 80m.



Revenir sur ses pas et partir plein nord et suivre le sentier qui va longer le rebord du plateau vers l'est. On va ainsi passer par tous les promontoires avec de belles vues. Notez la bergerie au premier plan qu'on rejoint en 10 minutes.



La bergerie devant Irubelakasko.



De ce promontoire, en s’avançant prudemment on surplombe la cascade d'Ezpalza, qui tombe 150m plus bas vers le sentier de l'aller.



Soyez prudents, l'à-pic est impressionnant.



Prochaine étape: Itsusiko Harria.



On traverse à gué le ruisseau d'Espalza. et suivre le sentier qui part à droite.



C'est ce ruisseau qui va s'écouler jusqu'à la vallée via la cascade.



Vue vers le sud et les promontoires qu'on a déjà passés.



En étant attentif sur les falaises, on peut voir de nombreux nids de vautours dans les creux et crevasses.



Certaines plate-formes servent de repaires pour les vautours. Malheureusement aujourd’hui, avec le beau temps, ils sont quasiment tous en vol!



Continuer à suivre le sentier, on passe près de la pointe Espalza (Espalzako Harria), qu'on peut escalader.



D'ici on voit le sentier qui amène jusqu'au sommet d'Itsusiko Harria. On rejoint le petit col puis ascension en quelques minutes à plein pente.



Une bergerie et son bel enclos en pierre.



Penas de Itxusi.



Panorama depuis Itsusiko Harria:



















On surplombe le sentier de l'aller, prudence, glissade interdite!



Redescendre au petit col et prendre plein nord en suivant la crête, on arrive à un autre petit col où un sentier part franchement vers la droite et un bloc rocheux, on évitera ainsi l'ascension de Pagamendi qui rejoint le GR 10 au col d'Espaltza.



Suivre le sentier vers un replat et une bergerie en ruine: Marticoenea.



Marticoenea devant le massif du Baigura.



Du plateau, la vue s'ouvre vers le Bastan, le Baigura (897m) au fond.



De la bergerie, suivre la sente qui part à flanc pour rejoindre le GR10. A noter en face ce même GR10 qui descend sur le flanc rocheux de Zelaiburu (670m).



Les installations d'Artzamendi, 926m.



Erythrone Dent-de-Chien.



Zelaiburu et la trace du sentier de descente en bas à gauche.



Un troupeau de chèvres occupe le sentier.



On suit donc à flanc pour rejoindre le GR10.



Séquence cascade.




Il est pas trop choupinou celui-là?




Vers l'arrière, le beau sentier qu'on vient de suivre.



On rejoint le GR10, il n'y a plus qu'à le suivre jusqu'à la voiture. Il est néanmoins loin d'être facile, passe plusieurs zones d'éboulis un peu limites.




On passe devant la Grotte du Saint qui Sue (Harpekosaindua), 345m, vénéré car il est sensé soigner les maladies de peau.




L'accès à la grotte.



Le Saint en question.



Dernier regard vers le plateau de Marticoenea.


On retrouve la voiture, 3h30 plus tard.
Belle boucle sur un superbe site sauvage et pittoresque. La portion du Sentier des Moines est vraiment agréable à suivre et permet d'accéder au plateau supérieur par un sentier séculaire parfois difficile à suivre! Je déconseillerai la boucle dans l'autre sens, il doit être assez dangereux à la descente.

2 commentaires:

  1. Pourriez-vous me ramener une barrique d'eau du Saint qui Sue bien utile pour les psycho-mabouls ?? Merci d'avance

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas cette propriété curative, autrement j'aurais fait un bon stock!

    RépondreSupprimer